Tutos’Me : Apprenez de nouvelles compétences !

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Depuis que je suis devenu entrepreneur, j’en apprends tous les jours et bien plus que tout au long de ma scolarité. Les nombreux entrepreneurs que je croise régulièrement me parlent souvent de leur envie, leur désir d’apprendre. Cela est devenu une habitude quasi quotidienne pour la plupart d’entre eux.  

Aujourd’hui, dans cette nouvelle interview, je donne la parole à Anthony qui a fondé Tutos’Me, une plateforme de mise en relation entre particuliers désireux d’apprendre, de partager avec d’autres particuliers.

À la fin de cette interview, n’hésitez pas à lui adresser des commentaires afin d’approfondir l’échange avec Anthony.

Bonne lecture.


Anthony-BriceAnthony Brice CEO de Tutos’Me

Sitehttps://www.tutos.me/

Facebook : https://www.facebook.com/tutosme

Twitterhttps://twitter.com/tutosme

Linkedinhttps://www.linkedin.com/company/tutos’me


Pouvez-vous vous présenter auprès des lecteurs du blog ?

Je m’appelle Anthony Brice, je suis le CEO de Tutos’Me, après un parcours en sciences politiques et en communication, j’ai opté pour l’étude de la programmation neurolinguistique. Très tôt tourné vers l’entrepreneuriat, je suis quelqu’un de persévérant, toujours en quête de nouvelles idées et de technique à mettre en place. J’ai créé Tutos’Me, une plateforme de mise en relation entre des personnes désirant apprendre quelque chose et d’autres désirant et pouvant les transmettre.

Comment avez-vous créé Tutos’Me ?

Plusieurs facteurs m’ont poussé à créer Tutos’Me.

La première raison, c’est qu’à plusieurs reprises, je me suis retrouvé bloqué pour avancer sur des projets ou dans la vie de tous les jours par manque de connaissances diverses, qui me poussait sans arrêt à faire appel à des prestataires extérieurs alors qu’acquérir ces connaissances ne me prendrait que quelques heures.

L’autre facteur est le prix prohibitif des cours proposés par les grandes entreprises qui se partagent le monopole du cours particulier. Je ne trouvais rien à moins de 50 euros de l’heure sur le scolaire, par exemple, et malgré les déductions fiscales, c’était assez handicapant en termes de budget en raison des marges effectuées par ces entreprises en situation d’oligopole.

J’ai donc décidé de monter Tutos’Me afin de faciliter la mise en relation entre celui qui désire apprendre quelque chose, et celui qui peut les transmettre, et ça, à des tarifs défiant toute concurrence.

J’ai donc effectué un business plan, une étude de marché et me suis entouré d’un cabinet comptable et juridique pour toutes les formalités.

 

Comment avez-vous recruté vos associés et/ou collaborateurs ?

J’ai choisi mes associés sur un critère précis. Apporter une valeur ajoutée, afin de faciliter notamment les levées de fonds futures. J’ai donc proposé le projet à un développeur web performant et reconnu de tous, ainsi qu’une personne axée sur le commercial et une autre sur la communication et le marketing, afin de créer un noyau dur ultra performant et que la boite puisse se suffire à elle-même pour le lancement.

Pour mes collaborateurs, nous avons engagé deux stagiaires à long terme. L’un étant dans le rôle du chargé de communication et marketing et l’autre focus sur l’aspect social média. Nous avons aussi fait appel à des prestataires tels qu’un graphiste et un expert en réseaux sociaux ainsi qu’un cabinet de RP prochainement.

Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui souhaitent se lancer dans une aventure entrepreneuriale ?

Mon premier conseil serait d’en demander ! Souvent, on pense avoir l’idée du siècle, mais on se retrouve face à ses limites une fois lancé. Que ce soit de manière comptable, RH, ou juridique, il est important de tout prévoir en amont.

Ensuite, l’appui d’un cabinet comptable et juridique est essentiel. Il faut vraiment faire attention à tout cela. Enfin, il faut bien se mettre dans la tête que l’entrepreneuriat est avant tout une question de sacrifice.

Celui qui pense que parce qu’il n’a pas de patron, sa vie sera plus belle se trompe. Il faut une parfaite hygiène de vie, et un rythme bien défini.

Il y a une phrase qui dit :

« être entrepreneur ce n’est pas travailler de 9h à 17h, mais du moment où tu ouvres les yeux à celui où tu les fermes. »

Il faut s’attendre à voir sa vie sociale réduite et perdre des personnes de son entourage, mais cela fait le tri…  Je le vois souvent, avec mon entourage qui pense beaucoup travailler, mais qui prévoit plein de choses chaque week-end, etc.

Être un vrai entrepreneur, ce n’est pas avoir du temps, et bien que pour être performant il faut pouvoir s’en libérer pour recharger les batteries.

Au départ, c’est illusoire, et ça, peu de gens le comprennent ou font semblant de le comprendre, car il pense le vivre.

Il faut des reins solides. Chaque jour qui passe, votre main et tous vos membres sont entre une planche et une machette. C’est l’image que j’ai ces temps-ci…

Comment avez-vous créé l’image de Marque de Tutos’Me ? Et comment l’entretenez-vous au quotidien ?

L’image de l’entreprise a été créée avec l’idée du partage. Tutos’Me, entre toi et moi, le tu, le moi, l’échange, le rapport, la proximité.

Tout cela, nous l’avons bâti en mettant en avant notre proximité avec le client. Entre une ligne directe téléphonique, une forte présence sur les réseaux sociaux, des experts dans la matière pour nous accompagner.

Un accompagnement sur mesure de nos clients, un rapport quasi amical avec nos milliers de prestataires, le fait de tous les rencontrer. Tutos’Me s’engage au quotidien à établir une relation de proximité avec tout le monde.

Comment organisez-vous la communication de votre entreprise ?

Notre communication au jour d’aujourd’hui est basée sur les réseaux sociaux ainsi que le « Street-marketing » et le mailing.

Une deuxième phase concernera bientôt les RP ainsi que de la publicité (on ne vous dit pas encore quoi, mais cela arrive bientôt !J )

Quels réseaux sociaux utilisez-vous ? Pourquoi ?

Nous utilisons principalement Facebook, G+, Twitter et Linkedin. Nous avons fait le tour de toutes les possibilités, et la pertinence de ces réseaux pour l’optimisation de référencement et pour toucher les prospects et influenceurs ciblés semblait le meilleur des choix.

Qu’est-ce qui vous passionne dans l’entrepreneuriat ?

Il y a une chose que j’aime par-dessus tout, c’est le défi. Celui de convaincre. Celui de surprendre. Celui de réussir. Trouver des outils, les tester, les approuver ou non, recommencer, mesurer l’impact des stratégies mises en place. Ce que j’aime, c’est faire d’un rien, un levier. C’est une manière de me convaincre que lorsque l’on veut, on peut. Que l’on fasse partie du CAC40 ou que l’on dirige une start-up. 

Pouvez-vous citer des entrepreneurs qui vous ont inspirés dans votre parcours d’entrepreneur ?

Sans être original, le parcours de Steve Job me touche beaucoup.

Et, pour aller un peu plus dans l’affect, celui de Dume Demardi, aujourd’hui à la tête de GIFI corse, qui m’a donné, étant petit, des armes, par sa manière d’être. Sa philosophie de vie et sa modestie m’ont beaucoup touché.

Aujourd’hui, il ne le sait d’ailleurs probablement pas, mais il y est pour beaucoup dans ma quête entrepreneuriale. Je lui présenterais mon projet dans sa finalité très bientôt. Je veux arriver avec quelque chose de parfait.

Quel est votre point de vue sur l’entrepreneuriat en France et quel conseil donneriez-vous à un jeune qui souhaite se lancer dans une aventure entrepreneuriale ?

Je pense que l’état devrait entreprendre à son tour. Il demeure des incompréhensions totales sur les choix du gouvernement dans sa politique des entreprises. Les impôts sont si élevés qu’embaucher à l’aveugle est devenu impossible. Les charges sont bien trop grandes pour permettre aux start-ups de s’entourer, de donner du travail, et d’accomplir plus vite leurs objectifs.

Si je devais donner un conseil à un jeune, c’est d’abord, de s’assurer que ses finances sont saines. Sans un minimum derrière soi, on court à sa propre perte et on focus sur le cercle vertueux/vicieux de : Il faut de l’argent pour communiquer et convertir des clients / il faut des clients pour avoir de l’argent.

Pouvez-vous nous recommander 3 livres qui vous ont aidé à entreprendre ?

Sans aucune hésitation :


En bonus* !

Envie de tester Tutos’Me ? Voici une offre exclusivement réservé aux lecteurs du blog. Pour 1 heure achetée, vous bénéficiez d’1 heure gratuite pour vous accompagner dans la création de votre business plan. Comment ça marche ? Cliquez sur l’image ci-dessous et lors de votre réservation indiqué le code promo : « CDEBACQ2016 ».

Tutos'Me vous offre 1 heures de cours "tuto Business"

Tutos’Me vous offre 1 heure de cours « tuto Business »

*Offre valable jusqu’au 26 mars 2016


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq