TiPi Com and Web, une agence digitale au cœur du Pays Basque

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

TiPi Com and Web est une agence de communication digitale qui a pour culture le web, les médias sociaux et le SEO. Cette agence vous accueille à Hasparren dans les Pyrénées-Atlantiques, au cœur du Pays Basque.

 

Son chef de tribu, Thibaut Parent, vient répondre à cette interview afin de nous présenter ses valeurs et ses pensées qui englobent la stratégie digitale de son agence.

 

 

TiPi Com and Web, une tribu au cœur du web digitale 2.0

 

Bonjour Thibaut. Depuis combien de temps es-tu le chef de tribu de l’agence TiPi Com and Web ?

Coucou Cédric, bonjour @ tout le monde. J’ai monté cette agence il y a un an et demi environ, à la sortie d’une formation en gestion de projet web orientée communication multimédia.

 

J’avais d’abord essuyé beaucoup de refus lors de ma recherche d’emploi (j’étais trop généraliste) et je ne pouvais espérer être pris dans l’agence web au sein de laquelle j’avais effectué mon stage de 6 mois (elle a mis la clé sous la porte, mais ce n’était pas de ma faute #Promis).

 

Je me suis donc décidé à créer de toutes pièces la structure qui me permettrait d’utiliser mes compétences professionnelles et de m’épanouir intellectuellement.

Thibaut Parent agence Tipi

 

 

Voilà le point de départ de TiPi Com and Web.

 

Comment es-tu devenu le chef de la tribu ? Qu’elle est ta formation et ton parcours professionnel ?

 

Au début, j’étais le seul employé de l’agence digitale donc on peut dire que le statut s’est imposé de lui-même :) Pause SenSEO® quand je veux, horaires de travail flexibles, pas de hiérarchie à respecter pour prendre des décisions, autant dire qu’il y a beaucoup de bons côtés à être à son compte.

 

Pour ce qui est de mon parcours, je suis ce qu’on caractérise par le mot atypique avec un cursus universitaire qui retrace mon expérience de vie. J’ai commencé, à la sortie d’un bac S, en comptabilité et gestion des organisations, j’avais un truc avec les chiffres.

 

Puis, plusieurs séjours en solidarité internationale au Caire dont 6 mois tout seuls m’ont ouvert au monde et à l’entraide. En rentrant en métropole, j’ai enchainé avec une licence en langues étrangères appliquées Anglais, Arabe spécialisation communication des entreprises avec un CLESS en Espagnol.

 

Après ce nouveau bagage et notamment influencé par les choix professionnels de ma douce – qui est ma femme depuis presque 6 mois maintenant, j’ai commencé à démarcher dans mon département du 64, mais mes acquis ne m’ont pas permis d’aller bien loin que vacataire occasionnel.

 

L’informatique et le web étaient deux hobbies assez prononcés, j’ai donc sauté le pas en cherchant une formation qui me permette de valider mes acquis avec un diplôme, d’où la licence en gestion de projet web (Systèmes informatiques et Logiciels pour les connaisseurs) option communication multimédia.

 

Malgré un stage intéressant et formateur, ma recherche active d’emploi (c’est bien dit hein) n’a pas été concluante (j’ai une grande bouche et je n’aime pas les arnaqueurs ou les vendeurs de rêve) et je me suis propulsé, avec élan, dans la création d’une structure adéquate et flexible qui corresponde à mes attentes.

Strategie digitale

 

Comment as-tu construit ton tipi qui est devenu ton agence web digitale ?

 

Le départ a été simple, une société qui soit viable avec peu de frais – l’avantage de travailler dans les services, flexible – ma douce change de poste tous les ans, et surtout visible sur le web seulement tant nos déménagements successifs sont problématiques.

 

Comment est née l’identité de l’agence ? Pourquoi avoir choisi le nom « Tipi » ?

 

L’Amérique Latine est un continent où nous ne sommes jamais allés (il y en a beaucoup d’autres) et j’ai toujours été fasciné par les indiens d’Amérique ou Amérindiens, des restes de LEA sans doute. Ils avaient une culture exceptionnelle et riche.

 

Saviez-vous par exemple que le pouvoir n’était pas héréditaire ?

 

Le chef de la tribu était élu pour une durée indéterminée. Quand il ne se sentait pas les compétences pour continuer où que les autres ne voulaient plus de lui, il démissionnait de lui-même… De même, il n’y avait pas de structure pyramidale, mais une communication horizontale innée autour du pow-wow, structure d’assemblée qu’on peine à mettre à l’œuvre dans nos pays.

 

Les Indiens travaillaient dans l’intérêt commun, en se respectant pour le bien de tous, car l’individualisme était une honte. Une douce utopiie (#PrivateJoke) non ?

 

J’avais envie de m’inspirer de ces valeurs à l’ère du tout consommable, de la société capitaliste basée uniquement sur le cours de la bourse. Le nom s’est imposé de lui-même aussi, un rapport direct avec les valeurs véhiculées et, surtout, l’acronyme de mon nom et prénom en version anglaise (TP) ;)

 

J’ai ensuite rajouté Com and Web pour bien spécifier les domaines de compétence de l’agence (TiPi Com seulement m’aurait posé des problèmes, Cc VOFC) : de la communication digitale et tout ce qui touche au web (création de site, webmastering…).

 

vo france chine

 

Quelles sont les missions quotidiennes de la tribu au sein de ta communauté ?

 

La mission principale est de rendre mon agence pérenne dans le temps. Il faut savoir que beaucoup de choses sont possibles à distance et la concurrence web est rude.

 

Cependant, sur le département, on peut dire que le vivier d’entreprises vraiment spécialisées et digitale native reste faible. Quand je parle de vivier, je pense aux vraies sociétés qui connaissent le web et son évolution, pas les vendeurs de rêves incultes ou les grands cadors en place depuis des décennies qui vendent hors de prix des choses sans valeur ni SAV (quand ils font sous-traiter le travail par des freelances), mais ce n’est pas le sujet.

 

Dans les autres missions, il y a comme toute entreprise la prospection ainsi que la veille permanente en référencement, création de site web et social media.

 

On répond aussi aux demandes des clients, aux amis et connaissances professionnelles, on lance de nouveaux projets pour monétiser des plateformes web…

 

En tant que chef de tribu du tipi, peux-tu nous présenter 3 projets clients réalisés par l’agence ?

 

Notre avantage, la faute au sud ou à notre mentalité, c’est que nous nous adressons à tous, particuliers, auto-entrepreneurs, sociétés ou institutions de plus grande ampleur.

 

À ce jour, si je ne devais que citer 3 projets marquants, il y aurait sans nul doute VOFC, un trait d’union entre la France et la Chine sous couvert de bon vin bordelais. Il faut dire que le sieur Arnaud Bernier a des idées plein la tête et une grosse connaissance et du web (il est le fondateur de l’agence web bordelaise Atypicom) et de la Chine.

 

Je reste volontairement sur une description obscure, allez voir son site pour plus d’informations.

 

Le deuxième projet important a été la réalisation d’une photothèque pour le Comité Départemental du Tourisme de Bayonne. Il a fallu réapprendre à dompter le CMS Piwigo tout en mettant en place les différentes obligations contractuelles du cahier des charges.

 

C’était le premier projet d’envergure au contact d’une institution de cette importance et le résultat a été, comme d’habitude, une satisfaction totale du client (c’est notre credo).

 

Pour n’en citer que trois, le dernier qui me vient à l’esprit est l’aventure sociale du plus grand Cri du Monde ou le Centre du Monde. La CCI de Bayonne et son pôle d’investissement voulaient intéresser les investisseurs étrangers tout en montrant une dynamique originale et sociale.

Centre monde invest basque country cci bayonne

 

Trois vidéos virales et une grosse communication sur les réseaux sociaux ont été mises en place, autour d’un site présentant les avantages à s’implanter en Pays Basque. Le retour a été mitigé, souvent dû à une déformation des propos dans les journaux (non, ce n’était pas de la propagande indépendantiste, mais bien de l’ironie), mais l’ensemble a marqué les esprits de même que toutes les institutions du département qui n’attendent qu’une chose, la suite !

 

Comment se déroule le web 2.0 et l’intégration des réseaux sociaux dans le pays de Basque ?

 

Le web est relativement peu développé,

car l’offre n’est pas importante ici.

 

Beaucoup d’entreprises, surtout dans le domaine rural, n’ont pas de site web (ce n’est d’ailleurs pas nécessaire tout le temps) ni de présence sociale. Vu l’essor de ces technologies et l’importance d’une visibilité dans le virtuel couplée au réel, cela pourrait leur porter préjudice, mais la vraie carte de visite dans le 64 comme ailleurs reste la communication des clients :

 

On connait la réputation d’une société parce qu’on en entend parler.

 

Cela étant, ce phénomène ne fonctionne vraiment qu’avec des entreprises sans lien avec le web ou qui ne se tournent pas vers le national. Quand il s’agit de prospecter, une visibilité sur le web est plus que requise, ne serait-ce que pour s’assurer que la société est fiable et a les reins solides #Pub.

 

Du côté web social, cela est encore réservé à une cible geek (un peu comme G+). On ne tient pas compte du potentiel social malgré des dynamiques locales intéressantes :

 

  • QRCodes dans certains grands magasins,
  • développement des offres Foursquare,
  • renvoi en magasin vers les pages Facebook.

 

Cela reste, à l’heure actuelle, l’apanage des grosses entreprises, les petites ne voyant pas l’intérêt d’une présence web et/ou sociale.

 

Comment convertir le temps passé sur Internet

en monnaie sonnante et trébuchante ?

 

C’est possible, mais les mentalités ne sont pas toujours en adéquation avec cela. D’ailleurs, même les dynamiques sociales importantes manquent cruellement de retour sur investissement, je pense aux QRCodes qui renvoient vers une page Internet.

 

En mettant l’url normale, vous ne savez pas combien ont flashé votre code alors qu’un lien réduit ou une page spécifique uniquement destinés aux mobiles vous permettent de savoir si vous avez fait une chose utile.

 

Le social, c’est réfléchir, mettre en place

en expérimentant et contrôler son impact.

Si c’est utile, on pérennise et s’émancipe,

si cela ne donne aucun retour, on change de stratégie.

 

 

 

Quelles sont tes impressions et ta vision de l’évolution d’internet en 2013 ?

 

Malgré tout ce qu’on dit et lit sur les réseaux sociaux, je pense que le web social évolue mal. Les packages proposés pour les entreprises incluent tous une page Facebook sans réfléchir aux besoins :

 

  • Visibilité,
  • prospection,
  • communication,
  • fidélisation…

 

C’est en fonction des objectifs à atteindre qu’on définit la plateforme ou le médium social à utiliser, pas l’inverse.

 

De même, on pense à tort que les réseaux sociaux gratuits ou les sites permettant de créer et d’héberger gratuitement votre site sont les plus pertinents. Non, non et non !

 

Quand quelque chose est gratuit, le produit c’est vous!

Autrement dit, vous êtes dépendants que quelqu’un qui vous propose des conditions d’utilisation changeantes et radicales (Facebook en est un exemple), qui se permet de monétiser votre outil par des publicités intempestives (les sites sur plateformes gratuites), qui référence ses clients sur votre page et vous impose sa vision et ses évolutions.

 

Le mieux reste, pour une entreprise, d’avoir une place pour réaliser ses objectifs qu’elle contrôle (blog, site, forum) ou qu’elle suit.

 

Dans les autres aberrations qu’on voit, je pense aux community managers. Ah la belle espèce, elle sait tout faire : écrire pour le web, discuter avec les clients, réagir aux bad buzz avec humour, fidéliser, prospecter, donner de la visibilité, comprendre les intérêts, nouer des partenariats…

 

Il y a, à l’heure actuelle, plus de stages en CM que d’offres d’emploi (consultez @CMNeeded pour voir) et, quand son travail est possible, le CM reste à part, comme un mouton noir, en bout de chaine…

 

Bon d’accord, je ne parle pas vraiment du web global. À mon avis et, surtout après tout ce que j’ai vu et lu, la géolocalisation prend un grand boom, mais n’en est qu’à ses débuts.

 

Tant de monde ignore encore le potentiel de Foursquare.

 

Le webdesign change aussi (HTML5, CSS3, flat design, responsive) pour s’adapter à tous les terminaux mobiles, les sites deviennent plus rapides et plus pertinents (enfin, on comprend qu’un site doit être utile et orienté utilisateur, pas seulement joli), mais, pour moi, les réseaux sociaux sont en panne de reconnaissance.

 

Création site web agence digitale Tipi

 

En tant qu’entrepreneur du web, quelles seraient tes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans cet aventure entreprenariat ?

 

Accrochez-vous ! Ne vous fiez pas aux guignols qui vous proposent monts et merveilles, tous les blogueurs gagnants et autres escrocs 2.0, l’aventure digitale n’est pas virtuelle.

 

Il s’agit d’étudier le marché, de se positionner, d’évaluer les risques et de se lancer en analysant toujours le ROI. Ce n’est pas différent d’une création d’entreprises « normale »,

 

Le web n’est plus l’Eldorado où chaque octet se transforme en argent.

 

Au sein de la blogosphère, quels sont les entrepreneurs blogueurs que tu suis et pourquoi ?

 

Je suis beaucoup de monde et personne à la fois. Twitter est de plus en plus délaissé, trop chronophage, mais je reste à l’écoute par le biais de flux RSS. Dans ma dynamique de réels contacts et de vraies valeurs, je préfère suivre un petit blog qui dit des choses utiles qu’un gros avec pignon sur rue.

 

De même, j’évite comme la peste les blogueurs gagnants,

les experts en affiliation et tous ceux qui prennent

les internautes pour des pigeons sans leur dire.

 

En fait, je suis dans le virtuel comme dans la vraie vie, amateur de valeurs humaines et du respect de l’autre.

 

Quand je vois du cloaking (des renvois masqués depuis une url vers une autre), des urls affiliées non précisées (à chaque clic ou conversion, celui qui a fait le lien récupère de l’argent), des réalisations web hors de prix dignes d’un amateur ou de faux avis clients, je ne peux m’empêcher de m’insurger contre la bêtise des gens.

 

Comme disait Einstein, « l y a deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine, quoique j’ai un doute pour l’univers ». #SoTrue

 

Pour conclure cette entrevue, as-tu un message, un conseil a partagé ?

 

Aux entreprises, je dirais qu’il faut apprendre à être transparent

et proche de vos clients et prospects sur le web,

cela vous apportera beaucoup.

 

Sortez de votre communication pincée, le web social est comme le SMS, on réduit le nombre de mots tout en se montrant plus relax. Et, si jamais je n’ai pas été clair, un site, un blog et des réseaux sociaux, ce n’est pas en bout de chaine, à la fin, qu’on s’en occupe.

 

Ces médiums sont incorporés depuis le début afin d’avoir un réel impact

 

  • Twitter pour du SAV ou des notifications d’envoi de commandes,
  • Facebook pour faire la promotion des nouveautés, faire des sondages ou recueillir des avis clients, un blog pour raconter la chaine de production, la vie des employés ou donner une vision des locaux, etc.

 

À tous ceux qui veulent se lancer,

je préconiserais de ne pas partir à l’aveuglette.

 

Business model, retour sur investissement, stratégie globale, il faut faire comme dans le réel en décelant surtout ce qui fera la différence : sa valeur ajoutée.

 

En quoi votre projet est unique par rapport aux autres ? Ne reproduisez pas, innovez. J’aime cette citation que j’aimerais rendre mienne au quotidien :

 

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait ».

 

Deux conseils pour finir. Soyez vrai, arrêtez les langues de bois, ne prenez pas les gens de haut, remettez le client à sa place royale.

 

Autre conseil, souriez ! Là maintenant, derrière votre écran, faites-moi un sourire. Vous verrez, cela détend, c’est agréable, on gomme les soucis de la vie et, surtout, un sourire se voit sur le web et s’entend au téléphone. Souriez et c’est gagné ;)

 

Les lieux pour rencontrer la tribu de Tipi Com and Web :


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Commentaire (13)

  • Obé Olivier

    Nov 20, 2014

    Jolie interview j’ai kiffer le moment ou ça parle des vendeur de rêve et des seo qui sont la depuis des décennies :)
    pour ma pars je débute dans le seo ça fait que trois mois que je me suis passionner de ça

    J’avoue au départ , être tomber sur les classement du serp au pays basque sur Tipi une belle agence avec une belle mentalité je doit dire en regardant tout ses sites.

    j’ai même cherché à prendre contact avec lui car je cherchais un web designer pour un logo sur un site client :)

    J’ai changé d’avis car au début , j’avais vu écris black hat techniques hasardeuse lol Grrrr

    Cordialement Le bleu

    • Cédric Debacq

      Nov 21, 2014

      Merci pour le commentaire.
      as-tu trouvé ton webdesigner pour le logo du site de ton client ?

  • Océane@redaction web madagascar

    Mai 07, 2013

    Un long parcours qui à la fin à apporter ses fruits :)

  • Chob

    Avr 19, 2013

    Intéressante interview, j’ai enfin compris le pourquoi du comment de Tipi ! En plus, ça me permet de revenir sur ce blog que j’avais oublié d’ajouter à mes favoris malgré l’excellent billet sur la charte graphique. Comme quoi parler des autres a aussi des bénéfices (aussi limités soient-ils) pour soi ;-)

    • Cédric Debacq

      Avr 20, 2013

      Merci Chob pour ton commentaire au sujet de l’interview de l’agence Tipi. Comme tu le soulignes dans ton commentaire, le bénéfice de parler des autres résume bien le sens du mot partage. Cette générosité fait partie de ma manière d’être au quotidien :) J’espère que tu as bien mis ce blog dans tes favoris ou bien inscrit toi à la newsletter :)
      Bon weekend
      Cédric

    • TiPi Com and Web@Référencement 100% bio d'origine contrôlée

      Avr 22, 2013

      Merci pour ton retour Choub. On s’est connu par le biais de mon blog personnel, voilà que tu découvres les dommages collatéraux : mon pseudo :)
      Ajoute Cédric dans tes bookmarks oui, la force est avec lui ;)

      • Cédric Debacq

        Avr 22, 2013

        La force est dans la générosité du partage :)

  • Reversat

    Avr 16, 2013

    L’agence Tipi COM and WEB associe aussi l’humanitaire, puisque cette agence nous a aidé à monter notre projet humanitaire qui est le 4L trophy 2013. L’agence à pris en main notre site web avec un référencement béton, nous a conseillé pour toutes la partie communication du projet. Nous avons pris plaisir à travailler avec lui, et le résultat est au delà de nos attente. Nous remercions donc cette agence qui nous a permis également de nous mettre en contact avec un très bon infographiste qui nous a réaliser notre logo. Merci à Tipi et Cedric Debacq pour ce travail formidable. Bonne continuation à vous deux !

    • Cédric Debacq

      Avr 16, 2013

      Bonsoir Yohan, merci pour ton passage sur mon blog et d’avoir commenté l’interview de Thibaut.
      C’est avec un réel plaisir d’avoir collaboré lors de cette aventure, même si vous avez fait le plus gros du travail.
      Merci pour cette confiance et je signe déjà pour l’édition 2014.
      Bonne soirée
      Cédric

    • Thibaut Parent@4L Trophy 2013

      Avr 18, 2013

      Votre projet était sympathique et vous aussi d’ailleurs. Avec 24 partenaires privés, vous avez fait du bon travail et votre retour en témoigne ! On ne le refera pas mais c’était une superbe aventure humaine et digitale ;)

  • Marionnette

    Avr 16, 2013

    Belle ITW! Je n’avais jamais pensé à demander à Thibaut le pourquoi de TIPI!!! Belle explication!
    Ah ces mots et cette haine de l’injustice et des entourloupes… c’est ta marque de fabrique! ;-)

    • Cédric Debacq

      Avr 16, 2013

      Bonsoir Marionnette, merci pour votre commentaire.
      Comme quoi on en apprend tous les jours même si on connait bien la personne :)
      Au plaisir de vous revoir
      Cédric

    • Thibaut Parent

      Avr 18, 2013

      Merci pour ton commentaire Miss :) Tu me connais maintenant encore mieux mais, si à l’occasion, tu veux savoir plus, on se fait un petit SenSEO ASAP ;)

Exprimez-vous