S.D.G Photographie par Sébastien Del Grosso

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Après vous avoir fait découvrir David Loti un photographe retoucheur de Bruxelles, nous arrivons en région parisienne pour rencontrer Sébastien Del Grosso photographe dessinateur qui a accepté mon invitation de répondre à cette nouvelle interview.

Bonjour Sébastien, peux-tu te présenter auprès des lecteurs du blog ?

Bonjour à tous, et un grand merci à toi Cédric pour cette interview !
 J’ai 32 ans, je travaille dans le domaine des arts graphiques, et pratique réellement la photographie depuis un peu plus de deux ans.

J’ai lu sur ta page Facebook que tu es installé sur Paris, depuis combien de temps ? Et tu es originaire de quelle ville  ?

Je suis né dans le 95, à Domont, en ile de France.

J’ai pas mal déménagé dans mon enfance, mais je suis finalement resté dans le coin, en région parisienne puisque je suis maintenant installé dans la ville de Ecouen (95)

S D G photographie

Peux-tu, nous présenter ton parcours professionnel à aujourd’hui ?

J’ai pas mal galéré à une période, il faut l’avouer^^ je ne savais pas trop où aller, ni vers quoi me diriger… à part le dessin, il n’y a pas grand-chose qui m’intéressait. Je me suis orienté vers une filiale artistique, un Bac pro communication graphique, puis un BTS communication visuelle.

J’ai ensuite travaillé dans des entreprises en tant que maquettiste, puis infographiste, et me suis lancé à mon compte, en indépendant il y a maintenant 6 ans.

J’ai découvert la photographie il y a 2 ans, qui est rapidement devenue une passion. Il y a quelques mois, j’ai intégré un collectif de passionnés qui nous permet de partager une passion commune au travers une page Facebook « Je shoote RAW »

Tu as commencé par le dessin, la peinture. Qu’est-ce qui t’a amené à te lancer également dans la photographie ? Et qu’est-ce que pour toi ce sont des domaines artistiques différents ou complémentaires ?

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours ressenti le besoin de m’exprimer au travers la création. J’ai d’abord commencé par le dessin et la peinture, puis en ai fait mon métier. J’ai toujours été intéressé par le domaine de la création artistique.

Et c’est tout naturellement que je suis arrivé à vouloir tester la photographie avec mon premier Canon EOS, il y a deux ans. Le dessin, la photo, la peinture ou toute autre forme artistique sont à mon avis des domaines complémentaires.

Par exemple :

La vision que l’on peut avoir avant de commencer un dessin, ou la composition, que l’on veut en faire a forcément un impact lorsque l’on prend un appareil photo et que l’on cherche à composer et créer quelque chose. Dans mes traitements de l’image, j’imagine que cela influe également dans les choix de couleurs et ambiance.

Macrophotographie Sebastien del grosso

Au sujet de la Macrophotographie, personnellement je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir ce monde qui se trouve sous nos pieds. Comment s’organise une journée autour de la macrophotographie ?

L’idéal pour la macrophotographie,

c’est de se lever tôt, et ce n’est pas toujours facile !

La rosée du matin permet généralement de créer de jolie bokeh, et les insectes sont encore endormis (avant les premiers rayons du soleil), il est donc beaucoup plus facile de les approcher. Les ambiances du soir, au moment du coucher du soleil peuvent-elles aussi offrir des lumières splendides.

Après, il n’y a pas de recette miracle, il faut aimer la nature, et faire preuve de beaucoup de patience. Il faut parfois suivre un insecte plusieurs longues minutes, avant de tomber sur un instant vraiment magique. On rentre parfois chez sois en étant tout excité de voir les images sur son écran, d’autres fois, on balance tout dans la corbeille

Peux-tu nous présenter des découvertes, tes expériences et ce qui te plait dans cet univers ?

S D G photographie macrophotographie

La Macro est le premier domaine en photographie dans lequel je me suis vraiment investi.

Même si c’est un domaine que je pratique moins en ce moment, il m’a permis de rencontrer des personnes vraiment intéressantes, très sympa, et surtout humbles (ce qui devient de plus en plus rare dans ce domaine) et avec qui j’ai beaucoup partagé (je pense entre autres, à Sam, Fab, Mev, Cyril, Bastien… et tous les autres que je ne peux citer, mais qui se reconnaitrons).

Ce qui me plait d’abord dans la macrophotographie, c’est de se retrouver seul, dans la nature, face à toute cette vie que l’on ne prend pas souvent le temps de regarder.

On ne voit généralement pas le temps passer, et on en oublie tous les soucis du quotidien.

Tu as voyagé entre l’Espagne, l’Afrique, l’océan indien. Peux-tu nous emmener à travers les paysages que tu as photographiés et nous parler de tes réalisations photographiques ?

Mes parents / grands-parents m’ont emmené très jeune à travers différents voyages. Je pense que j’y ai pris gout très tôt, et depuis que je pratique la photographie, l’envie est encore plus présente.

Je suis parti 10 mois l’année passée sur l’ile de la Réunion, ce qui m’a permis de m’initier aux poses longues. Les paysages sont grandioses, la nature luxuriante, je ne pouvais pas rêver mieux comme terrain de jeu !

Mon album « la perle de l’océan indien » est consacré à cette série.

J’ai profité également de ces quelques mois pour visiter la Namibie, avec ces déserts, et ses ambiances uniques.

J’ai réalisé quelques photos de ce voyage visibles dans l’album « planète dune », on y retrouve surtout « Deadvlei », un lieu ou les arbres morts, estimés à plus de 900 ans sont entourés par les dunes de sable orange les plus hautes du monde.
Planète dune S D G Photographie

Es-tu plutôt photographie argentique ou bien numérique ?

Numérique, à 100%. Je n’ai connu que ça, mais le numérique offre des possibilités infinies, lorsque l’on commence à utiliser un peu Photoshop pour développer et retravailler ses images.

Parle-nous de ton matériel photo. Ton choix s’est porté sur quel boitier, objectif ?

J’ai commencé avec un Rebel T1i (un modèle d’entrée de gamme que j’ai acheté aux états unis qui doivent être l’équivalent du 350D de chez Canon). J’y ai rapidement pris gout, puis j’ai commencé à investir dans des objectifs.

D’abord un 100mm f/2.8 pour la macrophotographie, puis un 50mm f/1.4 pour des « reportages photo » durant mes voyages, un grand angle (le 16-35mm f/2.8) lorsque je me suis mis aux photographies de paysages et aux poses longues, puis un zoom (le 100-400mm), surtout pour l’animalier.

Je travaille actuellement mes images avec un boitier Canon 7D, et songe sérieusement à passer prochainement sur un boitier 5D.

Sur quels systèmes d’exploitation travailles-tu ? Pourquoi ce choix ?

Durant mon parcours professionnel, et en entreprises, les formations ont toujours été faites sous Mac. Je suis naturellement resté sur ce système d’exploitation.

A place to be - S D G photographie

- S D G photographie

Sur ta page Facebook, tu indiques travailler avec Photoshop, Lightroom et Photomatix. Peux-tu nous les présenter et avec lequel des 3 recommanderais-tu à une personne qui débute dans la retouche d’image ?

Tout dépend en fait de ce que l’on veut faire.

J’ai beaucoup utilisé Photomatix à un moment, mais c’est uniquement pour fusionner des images et procéder à du HDR.
 Aujourd’hui, j’essaye de m’éloigner de cette technique, et de plutôt me rapprocher de ce qui s’appelle le « Manual blending » (on mixe soit même les différentes expositions d’une même photo à l’aide de masque, afin d’en tirer le meilleur résultat)

Photoshop est de loin le logiciel que j’utilise le plus, mais il peut être un peu complexe pour les gens qui débarquent dans ce soft. Cela peut donner l’impression d’une grosse usine à gaz au départ, il faut y aller petit à petit, et ne pas hésiter à aller regarder des tutoriels sur internet, il y en a des centaines, et certains m’ont permis de découvrir pas mal de fonctionnalités très pratiques.

Lightroom est un très bon logiciel, en ce qui concerne la retouche couleur, et les récupérations de certaines « zones » de l’image. On peut tout à fait se contenter de ce soft, si on ne souhaite pas procéder a une retouche « poussé » de l’image (un remplacement de ciel, l’ajout d’un personnage dans une scène, une transformation de perspective…)

Travailles-tu en freelance ou travailles-tu pour une ou des agences ?

Je travaille en freelance, mais uniquement dans le monde du graphisme. Pour ce qui est de la photo, c’est pour le moment une passion qui ne me rapporte pas d’argent, j’ai juste plaisir à créer et mettre en place certaines idées que j’ai depuis un moment.

The ghost town - S D G photographie

Et puis je ne voudrais pas non plus que ce devienne trop contraignant. Je fais d’abord des photos parce que ça me plait, lorsque ça plait aux personnes qui suivent mon travail, bien entendu, ça me touche, mais je ne voudrais pas dépendre d’une agence qui me demanderait tel ou tel type de clichés.

Cela doit d’abord rester un plaisir personnel, lorsque c’est le cas, ça se ressent sur les images des photographes.

Peut-on parler de stratégie ? Comment organises-tu tes publications, tu es publié uniquement sur internet ou tu réalises aussi des publications sur des supports papier ?

Mes photos sont uniquement publiées sur ma page Facebook et mon Flickr, et ma dernière série « l’esquisse d’une vie » m’a permis d’avoir quelques parutions sur des articles du web. Il n’y a actuellement pas encore eu de parutions sur support papier, mais je commence doucement à songer à une exposition.

Peux-tu nous citer 3 photographes que tu recommandes et qui t’inspires ?

Difficile de n’en citer que 3, il y a énormément de bons photographes, chacun dans son domaine.

Les premiers qui me viennes à l’esprit, serait Marsel Van Oosten pour ses paysages et sa photographie animalière, Joel Tjinjelaar pour son minimalisme en photo urbaine et David Keochkerian pour ses traitements de folie !

Quel conseil donnerais-tu à ceux qui souhaitent se lancer en tant que photographe ?

Si j’avais un conseil à donner,

ce serait de ne pas passer trop de temps

sur la toile à regarder tout ce qui se fait.

Les réseaux sociaux, c’est bien, c’est inspirant, mais à force de voir des belles choses, tout le temps, on finit par en être dégouté. Il faut trouver un juste milieu, sans en abuser, pour trouver son inspiration, puis créer son propre univers, ses propres traitements, et essayer d’être originale, sans vouloir copier un travail déjà existant.

Pour conclure cette entrevue, Peux-tu nous parler de ton projet « L’esquisse d’une vie / The sketch of a life » ?

Oh c’est déjà terminé ! Bon j’espère que les lecteurs auront eu le courage de tout lire jusqu’ici :p

 

Ma série « l’esquisse d’une vie » est un projet récent qui sort un peu de l’ordinaire, de très personnel, et qui me permet de laisser libre court à mon imagination. Il associe deux de mes passions, la photo et le dessin.

J’étais parti au départ pour ne faire qu’un autoportrait (« self-sketch », le premier de ma série).

Mais après quelques réflexions, je me suis dit que je pourrais en faire une petite série, et que je pourrais illustrer ma vie, comme si mes croquis avaient donné naissance à chacun de ses actes; soit par l’intervention de personnes qui me sont proches :

Par exemple dans « sketch your mentor » avec l’intervention de ma grand-mère qui m’a appris le dessin lorsque j’étais enfant ou encore des événements qui on été importants pour moi, comme dans « sketch the life » avec la naissance de ma fille « Cataleya ».

Mais également avec des choses un peu plus humoristiques (dans « Catch & Sketch » par exemple avec l’intervention de mon ami Cal Redback, mais aussi « sketch and fight » avec un combat de deux artistes avec chacun sa technique).

Catch and sketch - S D G photographie

Sketch your mentor - S D G photographie
Cette série est actuellement en cours, et peut être suivie, ainsi que mes autres travaux, sur ces liens :


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Commentaire (7)

  • Neva Songül Yılmaz

    Juil 21, 2015

    Salut, je vous admire pour votre travail réussi.

    Je vous écris d’Istanbul

    Photos haute résolution et des travaux d’illustration, nous voulons acheter une seule utilisation.

    Série ne III Les esquisses à l’intérieur

    Le nombre de photos que nous exigeons de 12 unités.

    Nous vous souhaitons bon travail.

    Neve Istanbul

  • Arnaud@table basse

    Mai 16, 2013

    Bonjour vous deux,

    J’en n’ai encore les yeux ébaillit devant les images liant dessin et photo réelle, c’est fou !
    J’adore le rendu final, je sais pas si ça lui prend beaucoup de temps en terme de travail, mais ça serai intéressant d’en faire un tuto.

    Sinon bon interview, merci à toi Cédric de nous faire découvrir des talents :)
    Par contre je me demandais si pour ce type de métier, il n’y avait pas la contrainte d’être obligatoirement sur Paris pour avoir plus de client.

    Salutations
    Arnaud

    • Cédric Debacq

      Mai 22, 2013

      Salut Olivier, merci pour ta fidélité et cela me touche que mes articles et interviews te plaisent de plus en plus.
      Je pense pas qu’on n’est plus de client en habitant sur Paris… cela facilite peut être plus la prise de contact…

      A très bientôt
      Cédric

  • Eric Paré

    Mai 04, 2013

    Excellent ! Bravo Sébastien, tes photos sont en train de faire le tour du monde :)

    • Cédric Debacq

      Mai 10, 2013

      Bonjour Eric, merci pour votre commentaire ;)

  • tewoz

    Mai 03, 2013

    Merci pour la découverte!
    Les photos sont très belles, et j’aime beaucoup le mix photo/dessin, j’avais moi même eu un projet de ce type il y a quelques années ou je faisait intervenir des personnages dessinés dans des décors photos.

    • Cédric Debacq

      Mai 10, 2013

      Salut Tewoz, merci pour ton commentaire.
      Tu les a encore en stocks tes photos dessin ?
      Je serai ravi de pouvoir les visionner

      À très bientôt
      Cédric

Exprimez-vous