Salarié : Comment bien démarrer votre aventure entrepreneuriale ?

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Vous en avez marre d’être salarié ? De travailler pour les autres ? De ne pas trouver de travail ? Au vu des derniers chiffres du chômage, l’inversion de la courbe n’est pas prévue pour demain.

Vous souhaitez vous lancer dans une aventure entrepreneuriale ? Cela tombe bien car j’ai invité Jordan, ancien salarié et entrepreneur depuis décembre 2014.

Au sein de cette nouvelle interview, Jordane fondateur de Osezbriller.com nous partage sa vision de l’entrepreneuriat, comment il a galéré au début avec l’administration française pour se mettre à son compte.

Lisez l’interview jusqu’au bout :  il y a pleins de bon conseils pour vous aider à bien vous lancer. Cette interview a été rédigée dans le cadre de la Semaine de l’Entrepreneuriat à l’occasion du salon des micro-entreprises à Paris.

 

Interview de Jordan entrepreneur de Osezbriller.com

Jordane-ZanguenehPouvez-vous vous présenter auprès des lecteurs du blog ?

Je suis un ancien salarié aigri qui a décidé après un Burn-out de dire « au revoir président » au consulting et se lancer dans sa propre activité.

Je m’appelle Jordane, je suis aussi un cartésien cérébral passionné par le changement, et j’aide les personnes à développer l’état d’esprit adéquat pour trouver leur voie ou faire naître leurs projets professionnels.

 

Comment avez-vous créer votre entreprise ?

Difficilement !

A l’époque je revenais du Québec où il est facile de créer sa société en à peine quelques jours.

De retour en France j’ai mis des semaines à créer ma société.

 

J’étais livré à mes propres questions à savoir : Quel statut choisir ? Où domicilier l’entreprise ? Comment me positionner ? etc…

 

On est en France, et l’administration française telle que les chambres de commerce ou autre maison de l’entreprise sont incapables d’apporter des réponses concrètes de manière instantanée sans rentrer dans une prestation payante où l’on en ressort avec autant de questions sans réponses !

 

La rétention d’informations est une routine chez elles, quand elles ne vous prennent pas de haut parce que vous êtes solo-entrepreneur.

 

Quand bien même, ils sont complètement à la ramasse, car j’ai un problème avec les personnes qui expliquent à d’autres comment entreprendre alors qu’ils ne sont eux-mêmes pas entrepreneurs, c’est pour cette raison que des organisations comme « the family » cartonnent en ce moment.

 

Je les aurais écoutés, j’aurais fait tous les mauvais choix de départ.

Au final, ce sont des entrepreneurs qui m’ont apporté les réponses à mes questions.

Ils m’ont partagé les bonnes pratiques et surtout les choses à ne pas faire, comme avoir à faire au RSI.

 

Créer sa société c’est facile, trouver la bonne information et le bon interlocuteur nécessite d’être endurant, c’est digne d’un des travaux d’Astérix.

 

Au final, hormis l’aide d’autres entrepreneurs, mon meilleur conseiller a été le site de l’APCE.

C’est une véritable mine d’informations.

J’ai pu trouver des associations comme l’association Suzanne Michaux à Versailles qui aide bénévolement de jeunes entrepreneurs grâce à des mentors (ex-DRH, ex-PDG, etc)…

A consulter sans modération.

 

Comment avez-vous recruter vos associés et/ou collaborateurs ?

 

Je n’en ai pas encore. Mais c’est un objectif.

 

Comment préparez-vous votre networking et quel serait votre conseil pour faire du networking lors du salon des micro-entreprises ?

 

J’utilise les réseaux sociaux en amont, et Twitter sur place pour voir qui est là en utilisant le Hashtag du salon.

 

Le seul conseil que je pourrais donner, car je trouve que ça manque énormément dans les salons, c’est de ne pas hésiter à discuter avec les gens sans attendre quoi que ce soit, et de donner avant de demander. Car si vous voulez vous connecter à quelqu’un, trouver avant tout un moyen de l’aider.

 

 

Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui souhaitent se lancer dans une aventure entrepreneuriale ?

 

Si vous voulez entreprendre, comprenez que la création d’entreprise n’est pas une question économique c’est avant tout une pulsion de vie, telle une démarche existentielle qui vous pousse à vouloir changer de vie et qui vous amènera sur le terrain de l’économie de marché.

 

Ne faites pas comme toutes ces personnes qui passent leur week-end à regarder des vidéos ou à lire des livres ou magazines sur les clés de la réussite pour monter leur boîte et qui s’en retournent bien gentiment le lundi matin à leur bureau, leur ordinateur, leur photocopieuse, et leur machine à café.

 

Voulez-vous avoir le sentiment de passer à côté de votre vie ?

 

Osez faire naître vos projets, car aujourd’hui tout est possible.

 

Pour en savoir plus sur Jordanne

Mon site : www.osezbriller.com

Ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCLUzdwXNDFL6eaT9oxpn3VA

Ma page Facebook : https://www.facebook.com/OsezBrillercoaching


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq