Guillaume Rolland l’interview qui vous réveille !

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Lors du Startup Weekend Compiègne, j’ai eu l’occasion de rencontrer Guillaume Rolland. Si vous suivez l’actualité high-tech ou celle des startup, vous avez surement entendu parler du réveil olfactif «Sensorwake» ou bien sa participation lors de la «Google Science Fair».

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’interviewer Guillaume pour nous partager son aventure entrepreneuriale.

 

guillaume-rollandBonjour Guillaume, peux-tu te présenter auprès des lecteurs ?

Hello ! j’ai 18 ans et je suis actuellement en 1 ere année à l’UTC. Je suis un passioné de science et techno. j’ai eu la chance cette année d’être le premier français séléctionné pour le Google Science fair, un concours international de science organisé par Google.

Peux-tu nous présenter ton projet le réveil olfactif «Sensorwake» ? Et comment est née cette idée ?

Le réveil olfactif SensorWake est un réveil qui vous tire de votre couette uniquement grâce à l’odeur de votre choix (café, croissant, fraise tagada, ou même l’odeur du dollar !)

 

J’ai une question que l’on a surement du déjà te poser. Mais qu’elle est la garantie ou du moins une odeur est-elle suffisante pour réveiller les gros dormeurs ?

L’odeur ainsi diffusée est très concentrée et stimulante, suffisamment pour activer chimiquement les récepteurs sensoriels du nez et alerter le cerveau !

J’ai lu dans la presse que depuis l’âge de 13 ans, tu inventes et tu participes à des concours, comment est né cette passion pour les inventions et comment se prépare la participation de ces concours ?

J’ai en effet depuis mon enfance eu ce gout du bricolage et de la débrouille ! Ma préparation d’un projet en amont d’un concours se fait de façon très ponctuelle pour ma part. Je travail lorsque j’en ai l’inspiration. Je ne me fixe pas de plage horaire strictes comme pour les devoirs de cours.

Comment as-tu participé à la «Google Science Fair» ? Tu as rempli un dossier ou ils t’ont contacté ?

La candidature est ligne, des milliers de dossiers sont envoyé chaque année.

guillaume-rolland-googleOn peut lire dans la presse que tu as perdu ce concours. Tu le sais comme moi, l’échec, la prise de risque fait partie d’une aventure entrepreneuriale. Comment as-tu rebondi après cette expérience ? Et quel serait ton conseil pour repartir après un échec ?

La presse française à l’habitude de dramatiser la situation ;) faire parti des 15 c’était déjà incroyable, ne pas avoir le Grand Prize motive encore plus à se donner au max pour arriver à dépasser les autres !

Tu as rencontré Axelle Lemaire à Bercy ? As-tu été invité à la suite de ta participation à la «Google Science Fair» ? Comment c’est passé cette rencontre ?

Son cabinet nous a fait rencontrer à nos retours (de Californie pour moi, de Turquie pour elle) elle a pus m’amener en voiture à Bercy et me faire rencontrer des investisseurs lors d’un super dîner !

Comment travaille-tu au quotidien ? Tu es encore étudiant ? Comment organise-tu tes journée entre vie étudiante et vie d’entrepreneur & inventeur ?

Je fais ce que j’ai a faire en temps et en heure en mettant la priorité sur certaine tâches plus importante que d’autre ! L’organisation est primordiale dans ce genre de vie mixée !

As-tu des associés qui t’aident dans l’avancer de tes projets notamment le réveil olfactif «Sensorwake» ?

Je roule tout seul à ce jour ! Google France aide bien, mais également des industriels qui sont de précieux conseils

Où en es-tu sur la commercialisation du réveil olfactif ? Est-il facile de trouver des distributeurs ?

J’en suis à préparer une campagne kickStarter pour ensuite lever des fonds. Pour les réseaux de distribution ce n’est pas ce qu’il y a de plus dur.

Comme je le disais au début de l’interview, on s’est rencontré lors du Startup Weekend Compiègne, peux-tu partager ton retour sur ce weekend et ton avis sur les gagnants « Leap Music » ?

L’ambiance d’un Startup Weekend Compiègne est très particulière, travailler de jour comme de nuit dans un centre d’innovation tout neuf prêté par l’UTC pour l’occasion ça créait une vrai émulsion entre les participants. C’est de là que peut murir de belles idée, à la croisé de visions très différentes : « Leap Music » en fait parti : un beau projet qui ne demande qu’a être developper dans le temps !

Guillaume Rolland Startup Weekend Compiègne

Au delà du réveil olfactif as-tu d’autres projets ou autre ambition entrepreneuriale ?

J’ai de nombreuses idée en ce moment. j’ai la chance d’avoir très bien été intégré par l’écosystème startup française « à la mode ». Je croise et découvre de nombreux projet qui m’inspire et me donne des idées !

Est-ce que tu peux nous recommander 3 livres d’entrepreneurs ou d’inventeurs ? Et pourquoi ces livres ?

Un suffit pour tout comprendre de l’entreprenariat : Crossing the Chasm un livre (en anglais) magnifiquement clair et précis qui vous décrit la marche à suivre pour mettre la réussite de votre côté.

Et pour finir cette interview, peux-tu nous donner 3 conseils pour ceux qui souhaitent entrepreneur et/ou inventer ?

  • Celui qui ne tente rien n’a rien !
  • Faite vous bien entourer, ne faite pas votre loup solitaire !
  • Faite parler de vous par tout les moyens (légaux et éthiques bien entendu ) primordiale pour qu’on vienne vers vous et pour obtenir une certaine autorité.

reveil-olfactif-guillaume-rolland


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

des conseils par mail sur l'identité de marque