Qu’est ce qui vous passionne dans l’entrepreneuriat ?

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Selon vous chers lecteurs, qu’est ce qui vous passionne dans l’entrepreneuriat ? Peut-on vivre de sa passion ? Est-il possible d’entreprendre sa passion comme projet d’entreprise ?

J’ai invité 7 entrepreneurs à répondre à cette question : Qu’est ce qui vous passionne dans l’entrepreneuriat ?

En recevant leur réponse et en préparant cet article participatif, je suis impressionné par toute cette passion qui se dégage à travers leur réponse. Chacun a apporté son expérience et partagé avec une grande générosité sa passion pour son entreprise.

Et vous chers lecteurs, qu’est ce qui vous passionne dans l’entrepreneuriat ? Qu’est ce qui vous motive chaque matin ?

Découvrez 7 histoires passionnantes d’entrepreneurs qui entreprennent avec passion leur entreprise.

Entreprendre de génération en génération avec passion

 

Fréderic CANEVET Frédéric CANEVET, fondateur de http://www.conseilsmarketing.com/

L’entreprenariat, je suis un peu tombé dedans quand j’étais petit, en effet ma mère était commerçante et donc tous les étés je l’aidais dans le magasin.

Et c’est là que l’on voit l’essence de l’entreprenariat :

  • Etre aux commandes de son entreprise, et prendre des décisions (bonnes ou mauvaises).
  • Choisir selon son plaisir, et pas uniquement pour des intérêts financiers.
  • Voir les résultats concrets de son travail.

C’est pourquoi, même si j’ai un travail en tant que salarié, j’ai toujours eu une activité « indépendante » à côté (ex : co-création d’un magazine papier, mon activité de blogueur…).

Chaque semaine, je consacre au moins 1/5 de mon temps pour mes projets personnels, et je ne me verrais pas changer cette habitude.

En effet, mes activités d’entrepreneurs me permettent de m’éclater et d’aller au-delà de mon travail quotidien.

Cependant pour que l’entrepreneuriat reste une passion et un moteur, il faut éviter que vous ne deveniez esclave de votre entreprise.

Pour cela il y a quelques bons réflexes :

  • Définissez des horaires pour le travail, ainsi qu’un espace de travail séparé de votre espace personnel. L’équilibre Pro / Perso est essentiel. Accordez vous le temps de respirer.
  • Prévoyez toujours un « Plan B », si vos prévisions n’atteignent pas vos ambitions. Rien n’est pire que de s’entêter et de se retrouver acculé, dos au mur. D’où l’importance de pendre toujours le temps de réfléchir. Contrairement à ce que l’on se dit, si les bonnes occasions ne se présentent pas deux fois, on peut quand même prendre le temps avant de se jeter à l’eau.
  • Faites un point chaque année sur votre activité, et sachez gérer vos priorités, avec 1 objectif majeur et 2 objectifs secondaires.
  • Investissez en vous, c’est votre meilleur investissement, que cela soit en santé, en gadgets électroniques, en formation… Si vous êtes malade, déprimé… votre boite s’arrête !

Pour que votre entreprise soit rentable, et vous permette d’en vivre, voici quelques bons réflexes :

  • Automatisez ou simplifiez ce qui vous prend du temps, le temps et la motivation sont précieux, vous ne devez pas les gaspiller (ex : vos 2h de repassage du week-end, ne peuvent-ils pas se faire en 1h seulement avec des chemises moins bien repassées ?).
  • Faites de l’argent régulièrement, ce qui est pris n’est plus à prendre… Vous devez saisir les occasions maintenant, et toutes les 4h minimum, faites en sorte soit de faire un produit/service qui va générer de l’argent, soit générer directement des ventes (ex : un emailing…).
  • Mettez le plus rapidement possible en place des revenus récurrents (abonnements, services…). La course aux prospects va vous épuiser, et elle ne vous permet pas d’être serein ou de développer la valeur de votre entreprise.

Et faites comme moi, vous n’avez pas obligation de laisser tomber votre job du jour au lendemain, au contraire lancez-vous tranquillement en parallèle de votre activité, et une fois que vous avez atteint un seuil ou un objectif, coupez le cordon et lancez-vous !

3 ingrédients pour entreprendre avec passion.

 Hugo SALLÉ DE CHOU

 

Hugo SALLÉ DE CHOU est co-fondateur de Pumpkin, l’app conviviale pour des paiements et remboursements totalement décomplexés entre amis ! Gratuit. Instantané. Sécurisé.

La Passion : nom féminin qui désigne une émotion très forte qui l’emporte sur la raison. Et voilà, tout est dit dans la définition du Petit Larousse, en fait, il faut être un peu fou pour entreprendre et c’est là que je trouve tout mon plaisir !
Le début d’une aventure entrepreneuriale commence toujours par un rêve, une projection, une vision. Les entrepreneurs sont ceux qui, un beau matin, décident d’aller jusqu’au bout de ce rêve. C’est là que naît la passion, moteur indispensable de l’entrepreneuriat.

Si la passion est mon moteur, il faut bien l’alimenter et là, chacun a son carburant ! Le mien est composé de trois ingrédients : 1/ l’adrénaline, 2/ les rencontres, 3/ le contrôle.

L’adrénaline : c’est similaire à ce que l’on ressent lorsqu’on pratique un sport en compétition ou une activité extrême ! En quelques instants on passe par tous les états : on a le trac, on se concentre, on panique, on s’exalte, on échoue, on gagne… on se projette, on recommence. Chaque nouvelle journée a sa dose de sensations fortes. Il paraît que ça rend accro… tant mieux !

Les rencontres : je pense que je rencontrerais des gens quelque soit mon métier. Mais en tant qu’entrepreneur, il y a deux différences. La première est que chaque personne que l’on rencontre peut influencer son activité en devenant un client, un prescripteur, un financeur, un conseiller, etc., et ce, dans la vie professionnelle comme dans la vie personnelle.
La seconde est que dans l’entrepreneuriat il n’y a pas de masques. On est obligé d’être sincère, on ne peut pas faire semblant car l’entreprise est une émanation de ce qu’on est, donc si on triche, ça se voit !
Ainsi, on se doit de toujours montrer le meilleur de soi-même, tout en restant humble – ce qui donne des rencontres généralement intéressantes.

Le contrôle : ou en tout cas, l’impression de contrôle ! Ce n’est pas une histoire de caprices ou de savoir qui décide, qui a le pouvoir, etc. C’est une question de responsabilité. Je suis le seul responsable de la réussite ou de l’échec de mon entreprise. Chacune de mes actions influence la trajectoire dans un sens ou dans l’autre. C’est épuisant, mais véritable exaltant !

Entreprendre, c’est se donner toute latitude pour réaliser sa vie.

Phileas-entrepreneur

 

Phileas, inventeur de la clé bijou

Dans la famille du mot « entrepreneuriat », on a « entrepreneur », « entreprendre », « entreprenant » par exemple.

Ce qui me motive le plus dans ce domaine, c’est l’idée que tout soit possible.

Comme il n’y a pas de limite à la créativité, l’inventivité, il n’y en a pas non plus concernant le potentiel entrepreneur.

Cela ne veut pas dire que tout soit possible pour tout le monde, mais tout est autorisé à tout le monde.

L’entrepreneuriat est offert à chacun pour faire de sa vie ce qu’il décide et s’affranchir d’un chef, d’un patron ou d’un actionnaire qui possède sa force de travail en même temps que ses outils.

Je me suis toujours senti entrepreneur et je le suis depuis 20 ans, dans des secteurs très variés.

Aujourd’hui, avec mon associée, j’ai créé la marque de bijoux Le cléateur, nous nous inscrivons dans une façon très moderne de porter un pendentif autour du cou.

 

Notre devise : « des pièces uniques, authentiques, porteuses de sens »

 

Unique parce que nous ne proposons pas de produits fabriqués en milliers d’exemplaires mais nous surcyclons des objets du passés ayant perdu leur utilité. Nous ne proposons aucune reproduction, seulement des pièces uniques.

Authentique parce que chacune de nos pièces est chargée d’histoire, elles ont une âme.

Porteuse de sens parce que l’objet en question est, depuis la nuit des temps, le symbole de l’ouverture, de la liberté entre autres.

Si vous ne l’aviez pas encore deviné, notre concept repose sur le surcyclage (upcycling en anglais) de clés anciennes, parfois de plusieurs siècles.

Nos clés, nettoyées de leur rouille, sont revêtues de métaux précieux, tels que l’or rose ou jaune, le ruthénium ou le palladium.

Ainsi sublimées, nos créations extirpées du passé se retrouvent propulsées vers l’avenir dans une existence dorée.

Ces clés ainsi remises au goût du jour pourront être chargées des symboles qui siéent le mieux aux personnes qui les porteront.

Il peut s’agir de « la clé du bonheur », « la clé de la réussite » pour les entrepreneurs, par exemple mais aussi « la clé de la santé », de « l’épanouissement » etc.

Notre entrepreneuriat nous offre la possibilité de surfer sur une idée comme sur une vague sans cesse renouvelée.

Nous avons une actualité brûlante.

« Phileas, le gardien de l’amour », ainsi titrait le quotidien 20 minutes le 19 décembre 2014.

En effet, je me suis assigné une mission romantique, par exemple avec l’histoire des cadenas d’amour dont sur mon voici un résumé :

Les amoureux du monde entier considèrent Paris comme la capitale mondiale du romantisme. Tout au long de l’année, ils y viennent et accrochent des cadenas d’amour sur les ponts de la Seine.

Phileas inventeur de la clé bijou

Pour cause de sécurité, la mairie de Paris a décidé de faire disparaître toute trace des cadenas d’amour accrochés sur les parapets.

Avec mes clés anciennes du cléateur, j’ouvre des cadenas anciens et les sauvegardes en attendant de créer une galerie photo sur Internet dans l’objectif qu’ils soient visibles depuis la terre entière, là où se trouvent justement les amoureux/poseurs de cadenas.

Si l’un d’eux reconnaît son cadenas et me donne la preuve en image que c’est bien le sien, je le lui réexpédierai, où qu’il soit, Canada, Australie ou Japon…

Découvrez la suite sur mon blog

C’est bien l’esprit d’entreprise qui ouvre les portes de tous les possibles.

Entreprendre, c’est se donner toute latitude pour réaliser sa vie.

Merci à toi, Cédric, de nous ouvrir ta tribune pour nous exprimer.

Une curiosité débordante pour entreprendre avec passion.

 

Quentin FournelaQuentin Fournela, co-fondateur de Silex France.

L’entrepreneuriat me passionne par la manière dont cela rythme mon quotidien. Evoluer dans un environnement hyper stimulant du matin au soir me permet de ne jamais me poser de question et de foncer, même quant il s’agit de traiter des sujets difficiles ou nouveaux. J’aime la satisfaction d’arriver en week-end et de me dire déjà et non plus enfin, comme c’était souvent le cas quand j’étais encore cadre.

Au-delà du rythme de vie, j’aime l’idée de peser de tout mon poids dans les décisions de ma société. Je suis pragmatique et j’ai besoin que les décisions de bon sens soient rapidement prises. Sans pour autant imposer mon point de vue à mes collaborateurs, j’aime quand les décisions se prennent vite.

Ma passion pour l’entrepreneuriat vient également de ma curiosité. Il faut vite apprendre, progresser, comprendre des sujets très variés, en particulier sur le digital qui évolue très rapidement. Aucun autre job ne me permettrait de passer une partie de ma journée à réfléchir au modèle économique et l’autre à la stratégie de communication.

Le pouvoir d’une passion pour entreprendre autrement

 

François VincentFrançois Vincent, Blogueur, Coach, Conférencier et Formateur en Stratégie Marketing pour les PME.

Lorsque Cédric m’a posé la question « Qu’est-ce qui vous passionne dans l’entrepreneuriat ? », j’ai commencé par faire l’inventaire de toutes les choses que j’aime particulièrement dans mon entreprise de coaching en stratégie marketing pour les PME et de celles que j’ai retenues de mes anciennes entreprises. Vous serez peut-être surpris de découvrir ce qui est arrivé ? La plupart de mes réponses partait d’un même élément.

 

LE POUVOIR !

 

Et non, je ne suis pas un être machiavélique en quête de pouvoir. Le pouvoir peut se manifester de beaucoup de façons et la majorité d’entre elles sont beaucoup plus positives. Vous verrez.

 

Lorsque vous êtes entrepreneur, vous avez le pouvoir de choisir votre destinée. Vous avez le pouvoir de créer l’emploi de vos rêves. Vous avez le pouvoir de réussir à la hauteur de vos espérances.

 

Lorsque vous êtes entrepreneur, vous avez le pouvoir de travailler avec qui vous voulez. Si des clients ou des collaborateurs ne correspondent pas à vos valeurs, vous avez le pouvoir de refuser de faire affaire avec eux et de vous concentrer sur les relations qui vous plaisent.

 

Lorsque vous êtes entrepreneur, vous avez le pouvoir de travailler à votre façon. Vous avez le pouvoir de décider comment vous souhaitez faire des affaires. Vous avez le pouvoir de changer le monde.

 

Lorsque vous êtes entrepreneur, vous avez aussi un pouvoir sur vos clients. Vous avez le pouvoir de changer leur vie, de les aider, de les rendre heureux, de combler leurs besoins, de surpasser leurs attentes, etc.

 

Et vous savez ce qu’il y a de plus beau dans l’entrepreneuriat, c’est que c’est accessible à tous. Vous avez le pouvoir de devenir entrepreneur !

L’aventure entrepreneuriale se vit avec passion au quotidien.

Sébastien LEFEVRESébastien LEFEVRE, Co-fondateur STUDENT CONTENT

Je dirais tout d’abord que l’entrepreneuriat dépasse l’aspect professionnel qu’on lui confère généralement. Selon moi, l’entrepreneuriat c’est avant tout un état d’esprit, une dynamique qui pousse à aller de l’avant et à partir à la rencontre des autres.

Ce qui me passionne dans l’entrepreneuriat c’est l’inconnu, c’est la zone d’inconfort dans laquelle on se situe lorsque l’on avance vers quelque chose que nous ne connaissons absolument pas. Au fur et à mesure que je rencontre des entrepreneurs grâce à Student Content cela renforce mon idée que nous sommes constamment en train d’apprendre des choses et que la citation de Socrate : « Je sais que je ne sais rien » prend tout son sens.

L’un des facteurs de réussite de l’entrepreneur est d’avoir et de développer un réseau professionnel important afin de pouvoir compter sur des partenaires ayant des compétences diverses et variées. Aller rencontrer des profils complètement différents du sien n’est pas chose aisée et nécessite de s’ouvrir et d’accepter que d’autres n’ont pas la même façon de penser. Cependant c’est en se confrontant à la réalité que l’on avance et que l’on fait évoluer son projet dans le bon sens.

Savoir être structuré et en même temps savoir prendre des risques, voilà deux des enjeux que l’on peut trouver compliqué à allier lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat. C’est pourtant l’une des clés de la réussite. L’entrepreneuriat c’est l’opposé de la routine, c’est se lever, ne pas savoir de quoi la journée sera faite mais toujours agir dans l’optique d’atteindre un but précis.

Entreprendre permet d’évoluer dans sa façon d’être, sa façon d’agir et de penser. En se remettant en cause grâce à une confrontation à la réalité, l’entrepreneur s’enrichit de jour en jour tant sur le plan personnel que professionnel  et c’est ce qui me pousse à vouloir me lancer dans l’aventure.

Ce n’est pas un monde tout rose non plus, cela nécessite un investissement constant 7 jours sur 7, c’est une situation fatigante physiquement et mentalement. Si vous n’êtes pas prêt à consacrer plus de 35h à votre projet alors vous n’êtes surement pas fait pour vous lancer dans une aventure qui nécessite un investissement de tous les instants. Tout ce temps passé à chercher à développer une activité, à vendre, à créer, à prendre des risques, c’est évidemment moins de temps pour vos moments de détente, vos sorties et vos vacances : c’est un réel choix de vie.

Je ne sais pas ce que je ferai d’ici 5, 10, 15 ans mais ce je sais c’est que l’envie d’entreprendre est bien ancrée en moi. Je suis bien conscient que c’est une aventure semée d’embuches et que le chemin pour réussir n’est pas simple mais c’est un monde tellement intéressant que je ne souhaite pas laisser passer une telle chance de créer quelque chose dont je serai fier plus tard. Alors oui les échecs et les sacrifices sont nombreux mais je souhaite tenter l’aventure pour ne rien regretter.

L’entrepreneuriat c’est croire en son idée, échanger, travailler, convaincre, se remettre en cause et enfin vendre pour finalement se dire que l’on occupe le métier que l’on souhaite.
Comme disait Confucius « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

sylvain

Entreprendre avec passion vers de l’innovation.

 

Sylvain PERICHON est étudiant en Licence 1 Info-Com / Auto Entrepreneur Production Audiovisuelle / Président BDE Info-Com.

« L’entrepreneuriat, c’est la capacité de s’évader, de pouvoir innover »

Quand j’ai décidé de me lancer dans l’audiovisuel en tant qu’auto-entrepreneur, je me suis dit pourquoi ne pas concrétiser mes projets, réaliser un rêve. La vidéo est pour moi une source d’expression infinie que l’on peut faire évoluer avec un peu d’imagination, de volonté et de travail. 

La création d’entreprise est une expérience très enrichissante tant du point de vue humain que dans les connaissances économiques ou juridiques. L’entrepreneuriat, c’est pouvoir donner de soi, dans un projet concret, on peut le voir évoluer selon ses ambitions. 

En France, il existe beaucoup d’organismes qui apportent une aide pour la création d’entreprise. En tant qu’étudiant, j’ai pu solliciter, le Pôle Entrepreneuriat Étudiant Auvergne (PEEA). J’ai candidaté pour présenter mon projet entrepreneurial et à suite d’un oral, le jury a accepté de me donner le statut d’étudiant entrepreneur, ce qui va permettre d’avoir un suivi sur mon projet avec des professionnels du secteur et des personnes du monde de l’économie pour la bonne gestion économique de l’entreprise. 

On peut parfois être effrayé par le monde de l’entreprise et ses mécanismes, mais c’est une mauvaise idée d’en avoir peur, il suffit juste de faire attention et d’être bien conseillé. Je pense que quand on a une idée en tête, on peut quasiment  créer et innover sans risque, il ne faut pas avoir peur de réaliser ses rêves selon les moyens de concrétisations, c’est aussi la possibilité d’aider l’économie si son projet est viable. 

Il y a des idées incroyables qui surgissent de part et d’autre dans la France, c’est aussi ça l’entrepreneuriat, c’est une communauté de personnes qui ont des idées, des projets qu’elles veulent concrétiser. 

Ce que j’adore dans cette idée d’entreprendre, c’est le fait de partager avec les autres, partager ses idées, faire qu’elles deviennent une réalité

N’ayez pas peur de prendre des risques pour vos projets.


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Commentaire (4)

  • Stéphanie PEGASE SYNERGIE

    Fév 22, 2015

    Émotion et Énergie… Merci pour ces beaux témoignages qui se rejoignent pour exprimer la folie et la sagesse de choisir d’être acteur de sa vie et de trouver le chemin de son épanouissement personnel tout en portant haut la valeur des rencontres et du partage créateurs de synergies. Bonne route à tous les entrepreneurs !

    • Cédric Debacq

      Fév 24, 2015

      Bonjour Stéphanie et merci pour ton commentaire.
      Pourquoi la folie d’être acteur de sa vie ?
      Je te souhaite également une bonne route vers le chemin de la réussite :)

  • Brien Sophie

    Fév 11, 2015

    Ce que je trouve passionnant dans entrepreneuriat ce sont les entrepreneurs eux-mêmes et surtout leurs ondes positives, leur énergie débordante, leurs idées parfois loufoques mais qui amènent toujours à une réflexion: moi aussi je veux vivre de ma passion. Par choix ou par obligation mais jamais par dépit, l’entrepreneuriat est un chemin sur lequel quand lorsque l’on a fait le premier pas, on ne regrette pas: on fait de belles rencontres, toujours enrichissantes, pleines de bon sens et de bienveillance, parce que entrepreneuriat c’est la réalisation de ses rêves mais aussi la réalisation de soi.

    • Cédric Debacq

      Fév 11, 2015

      Bonsoir Sophie merci pour ton commentaire et ton retour sur ta passion de l’entrepreneuriat :)

Exprimez-vous