Est-il facile de monter sa startup aujourd’hui ?

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Effectivement est-il facile de monter sa startup aujourd’hui en France ? Pour y répondre, j’ai le plaisir de recevoir l’ensemble des mentors du Startup Weekend Compiègne qui aura lieu du 14 au 16 novembre prochain.

Cet article participatif a été rédigé par les mentors et l’équipe du Startup Weekend Compiègne.

Nous organisons le Startup Weekend Compiègne parce que nous croyons en l’entrepreneuriat. Nous croyons que le futur passe par l’entrepreneuriat, que ce soit pour prendre sa vie en main et changer le monde, ou que ce soit pour relever les défis de demain.

 

C’est pourquoi l’objectif du Startup Weekend est d’apprendre à entreprendre, de donner une première expérience de l’entrepreneuriat, mais aussi en donner un aperçu à ceux qui hésitent ou aux simples curieux.

Certains sortiront même du Startup Weekend Compiègne avec une entreprise en main ! Nous croyons aussi que l’innovation est un vecteur clé pour entreprendre.

 

C’est pourquoi nous mettons tout en oeuvre pour que les participants évoluent dans un environnement qui leur permette d’exprimer le meilleur de leur potentiel créatif. Faire découvrir à quoi ressemble un écosystème d’innovation, voilà une autre de nos missions.

 

A l’heure du numérique où les choses vont tellement vite, le pouvoir politique et l’état ont perdu leur puissance, et c’est aux entrepreneurs de prendre la relève s’ils veulent améliorer la société et vivre mieux que les générations précédentes.

 

L’accès à la connaissance n’a jamais été aussi simple. Google, les MOOCs,… vous avez toute la connaissance du monde à portée de clic.

L’accès au capital n’a jamais été aussi facilitée et les fonds d’investissements de plus en plus nombreux. De telle sorte, qu’aujourd’hui n’importe qui, dans n’importe quel garage dans le monde peut créer une entreprise capable d’écraser le géant du secteur.

 

Et plus simplement, l’entrepreneuriat c’est la meilleure façon de vous exprimer, de vivre comme vous l’entendez et d’aider les autres. Mais est-il facile de monter sa startup aujourd’hui ? Nous avons posé la question à nos 6 mentors !

 

Pierre-BaigtsPierre Baigts : Cofondateur de Boulervard69

 

Créer sa start-up n’a jamais été aussi facilité que de nos jours en France mais faut-il encore le vouloir. Prenons les différentes étapes de création :

Pour commencer, une idée va vous venir et il va falloir en parler pour l’améliorer, récolter des avis différents pour voir le problème sous un autre angle, rencontrer des potentiels associés, développeurs, mentors, ou tout simplement pour vous faire connaître !

 

Depuis quelques années les médias se sont intéressés de plus en plus près a l’écosystème entrepreneurial français et la sauce a pris. Des médias spécialisés se sont imposés comme Madyness, FrenchWeb, Pressecitron, Rudebaguette. Ils vous donnent accès à un maximum d’informations sur les nouvelles tendances, technologies etc.

 

Aujourd’hui, c’est aussi une vingtaine d’évènements autours de l’entrepreneuriat qui sont organisés chaque semaine. Vous pouvez y pitcher vos projets, développer des idées de start-ups en une soirée ou en un week-end (start-up night/week-end), assister à des webconférences et des conférences d’entrepreneurs…

 

Viennent ensuite les phases de lancement et de croissance. Là aussi on a vu la création/développement de nombreux incubateurs et co-working space : le Camping qui est au NUMA, La Ruche, le Welcome City Lab ou encore le très médiatisé qui arrive à la Halle Freyssinet.

 

Enfin, tout un tas d’aides financières et de subventions existent auprès de la CCI/BPI, et les levées de fonds sont de plus en plus nombreuses en vue d’un développement.

C’est là qu’intervient votre motivation : ces aides existent, mais c’est à vous d’aller les trouver et les obtenir ! Bref, se lancer n’est plus réservé aux « grands fous », ou nous en sommes de plus en plus.

 

Olivier BOURDONOlivier BOURDON 

@INITIATIVEOISE   Facebook : Initiative Oise

 

Créer une start-up n’a jamais été aussi facile. Beaucoup de secteurs sont en pleine évolution et de nouvelles technologies sont développées régulièrement.

 

Les médias nous bombardent tous les jours de nouvelles histoires de start-ups françaises ou américaines qui connaissent aujourd’hui des chiffres de croissance exponentielle. Les spécialistes intergénérationnels quant à eux nous annoncent que les nouvelles générations seront entrepreneuriales.

 

Un écosystème favorable attend donc les startupers. Mais attention aux doux rêveurs, il ne suffit pas de trouver LA bonne idée. Le plus difficile n’est pas de créer mais de durer.

Il faut très vite savoir s’entourer des bonnes personnes : investisseurs et collaborateurs, ne pas hésiter à remettre son projet en question, à modifier son business model. Le chemin est long et jonché d’embûches mais qu’est-ce que l’aventure est belle !

 

 

Cyril de Sousa Cardoso Cyril de Sousa Cardoso Cofondateur de Mesacosan et Wydeez. TEDx Talker

 

Est-il facile de créer sa startup aujourd’hui ? Oui. Et comme jamais auparavant !

Les aspects administratifs de création d’une société, de dépôt d’une marque et d’achat d’un nom de domaine sont d’une simplicité déconcertante.

En parallèle, il est possible avec les nouvelles technologies qui émergent chaque jour, de lancer les premières versions de son site web ou de son application mobile, voire même d’un produit physique avec très peu de moyens, là où il fallait encore il y a quelques années d’importants investissements.

Tester son idée, son concept est devenu très simple. A cela s’ajoute que l’écosystème des startups françaises est aujourd’hui incroyablement dynamique et riche en évènements, rencontres, concours, accompagnements, incubateurs…

La France est en train de se doter d’une véritable culture « startup » en y apportant, comme dans chaque domaine, sa « French Touch ». Et pour celles et ceux qui sont capable de démontrer la qualité de leurs idées et de leurs produits, les investisseurs sont au rendez-vous pour accélérer leur développement.

Inutile de traverser l’atlantique ! Les prochains champions français vont se créer et se développer en France.

Cependant est-ce que cette simplicité à créer sa startup est une facilitée pour réussir ?

De mon point de vue oui. Car c’est une véritable invitation à essayer, à tenter et à se confronter rapidement à de potentiels utilisateurs qui vont nous permettre de converger, grâce à leurs retours, vers leurs besoins réels.

Cela ne veut pas dire réussir à tous les coups, mais si cette facilité de créer sa startup s’accompagne du droit à essayer, à échouer et à recommencer alors nous allons produire de grandes innovations et de grandes réussites.

Loic Leofold Loic Leofold Fondateur de Neowind

 

L’écosystème français, social, industriel et économique (les partenariats universitaires et des centres de recherche, les crédits d’impôts recherche, le crowdfunding…) est aujourd’hui un facteur de facilitation dans la création de sa start-up.

 

Notre pays dispose d’un véritable vivier de talents qui ne demandent qu’à s’exprimer. Le plus difficile dans cette aventure est de pérenniser l’activité.

Aussi, les start-up week-end sont des outils à haute valeur ajoutée pour les entrepreneurs car ils leur permettent de construire un véritable cadre aux projets centré autour de la création de modèles économiques innovants et apportant de fortes valeurs ajoutées à leurs idées initiales.

Identifier les besoins de sa clientèle cible et y répondre parfaitement est sans nul doute la clé du succès.

J’ai fondé NEOWIND en février 2014, cabinet de conseil et de coaching en gestion de projet et en conduite de changement centré autour d’une boîte à outils innovants : méthodes agiles, outils collaboratifs et facilitation. Mon expérience en tant que créateur et en tant que consultant auprès des start-ups montre que toutes les idées initiales sont bonnes mais que la réussite passe également par la construction d’un réseau solide de partenaires et de la fusion de toutes les forces vives du projet vers un objectif et une culture commune.

Aussi, la création d’une start-up est avant tout une aventure enrichissante dont le résultat final est influencée par la capacité du groupe à collaborer et à développer l’intelligence collective.

Ainsi, les start-up week-end permettent à de nombreux futurs entrepreneurs d’échanger leurs idées, leurs expériences et ainsi de consolider leurs projets initiaux.

 

 Olivier PicardOlivier Picard CEO chez ALLADIN Technologies et Start&Boost

 

Il n’y a pas de meilleur moment pour créer son entreprise que le jour où vous êtes prêt. Ce que je veux dire par là c’est qu’il y 2 grands types de facteurs qui influent sur les chances de réussite d’un projet d’entreprise. Les facteurs intrinsèques qui dépendent de l’équipe porteuse du projet et les facteurs extrinsèques qui dépendent de son environnement économique et social.

 

Mon retour d’expériences m’incite à penser qu’une bonne loi de Pareto s’applique ici et que ce sont les facteurs intrinsèques qui génèrent 80% du résultat. Les facteurs extrinsèques auxquels on pense en premier sont : économie en croissance ou en décroissance.

 

En période de croissance les commandes sont abondantes, mais très souvent la concurrence est féroce car tout le monde se lance dans un contexte où il parait simple de créer son entreprise.

 

A l’inverse, en période de « vache maigre » peu de gens se lancent, alors que bien souvent ce sont dans ces périodes qu’il y a de nombreuses opportunités de rupture à saisir. Oui, ce sont dans ces périodes difficiles que les acteurs économiques cherchent des façons différentes « de faire les choses ».

 

Il existe donc de nombreuses opportunités pour celui qui sait observer. La cerise sur le gâteau est que peu de personnes se lancent dans ces périodes, donc peu de compétiteurs.

 

Internet, les Smartphones, les objets connectés, l’impression 3D, n’en sont qu’à leur début des bouleversements sociétaux qu’ils apportent. Certes, chaque époque a apporté son lot de rupture et donc d’opportunité à saisir, en revanche ce qui est nouveau, c’est la formidable accélération du processus favorisée par la communication instantanée à l’échelle planétaire.

 

Voilà pourquoi aujourd’hui plus que jamais, la réussite d’un projet dépend en majeure partie des facteurs intrinsèques de l’entrepreneur. Dans une époque fertile et speed, celui qui est prêt à :

  • observer (capter les opportunités),
  • prioriser (gérer son temps),
  • communiquer (donner envie),

Fera la différence. Celui qui ne l’est pas, doit simplement s’y exercer.

 

cedric-debacqCédric DEBACQ @cedricdebacq – graphiste et photographe multimédia

 

Il n’est pas plus difficile de créer une startup que de chercher un emploi.

Pour moi, on peut tous entreprendre, innover, créer en France.

Vous avez une idée ou vous souhaitez répondre à un besoin ? Vous avez des ressources (institutions, formations, financement, etc.) pour monter votre startup.

Vous avez un état d’esprit entrepreneurial, vous souhaitez mettre en avant votre leader entrepreneur ? Lancez-vous et monter votre startup.

Vous êtes prêt à vivre la plus belle aventure de votre vie ?

Entourez-vous d’entrepreneurs, mettez en avant votre passion, vos clients vous attendent !

Monter sa startup en France est-il difficile ?

Vous aussi donnez votre avis sur cette question dans les commentaires à la fin de cet article.

infographie-monter-startup

Comment lancer une startup ? La recette complète pour réussir !

couverture-livre-startup-petite1Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir le nouveau livre de Rémy Bigot de montersonbusiness.com « Comment lancer une startup ? La recette complète pour réussir ! »

Extrait du sommaire du livre :

  • Le parcours idéal d’une startup à succès
  • Comment trouver 1 bonne idée ?
  • Tester votre idée sans dépenser d’argent, c’est possible !
  • Les 18 erreurs fréquentes qui tuent les startups
  • Comment trouver vos premiers clients rapidement et avec peu d’argent ?
  • Faites parler de vous dans les médias
  • Financez votre startup sans les banques
  • Pourquoi le business plan ne sert à rien… Ou presque
  • Les outils indispensables à votre réussite

Je veux télécharger le livre de Rémy

 


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq