Le business plan ? Une aventure humaine avant tout !

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

J’avais rédigé il y a quelque temps un article sur les erreurs dans un business plan. Mais paradoxalement, il y a une erreur que je retrouve systématiquement dans les business plan et les projets entrepreneuriaux : l’équipe n’est pas bien mise en valeur. La partie « équipe et ressources humaines du business plan » est souvent la plus courte ! Pourtant c’est une partie essentielle. L’entrepreneur a tendance à penser que le financier qu’il cherche à convaincre va se focaliser sur les chiffres. Grave erreur ! Nous allons voir pourquoi.

 

À la création, l’équipe compte plus que le projet ou le plan d’action

Lors d’une création d’entreprises Ex Nihilo, la part de risque est élevée et les incertitudes nombreuses. Le projet, défini initialement, risque de changer au gré des rencontres avec des prospects, avec la concurrence qui réagit, mais aussi avec la meilleure connaissance du marché que va acquérir l’entrepreneur. Dès lors, la seule chose qui ne va pas changer, c’est l’équipe. En revanche, il faut que cette équipe soit capable de s’adapter au changement du marché, soit capable de réagir rapidement, faire un pivot (changement stratégique) si nécessaire et ait les reins solides pour mener le projet à terme.

C’est pourquoi un investisseur investit plus sur une équipe que sur un business plan. Négliger l’équipe dans son business plan c’est se tromper d’objectif. Un investisseur peut ne pas croire complètement au plan d’actions d’un projet ni même au business plan présenté, MAIS il peut tout de même investir sur l’équipe en place, lui faisant confiance pour prendre les bons choix, opérer les bons changements en temps voulu. Il vous faut donc, avant même de vendre votre business plan, vendre votre équipe !

 

La description de l’équipe est la partie la plus importante de votre business plan

Souvent,  je vois d’excellents business plan… ne traitant la partie équipe que sur une page ! Et encore ! Mais qui va porter ce business plan ? L’équipe ? Qui devra rendre des comptes ? L’équipe ! Qui devra prendre des décisions ? L’équipe ! Qui devra changer le business plan, le modifier au bout de 6 mois ? L’équipe ! Ne sous-estimez pas cette partie !

Un investisseur, lorsqu’il analyse un business plan se posera les questions suivantes :

  • Ai-je confiance dans cette équipe ?
  • Cette équipe est-elle complémentaire ?
  • Cette équipe a-t-elle le minimum d’expérience nécessaire ou à défaut apprend-elle vite ?
  • Ai-je envie de travailler avec cette équipe ?
  • Est-elle passionnée (cela se ressent dans un business plan) ?
  • Y a-t-il une personne qui gérera la comptabilité et les finances (important quand on s’apprête à vous confier de l’argent).
  • Y a-t-il une personne pour le volet commercial ?
  • Qui décide en dernier ressort ?
  • Est-ce la meilleure équipe pour ce projet ?
  • Les fondateurs ont-ils su s’entourer ?  Convaincre d’autres personnes ?

La partie équipe du business plan doit répondre à ces questions !

 

Que contient la partie équipe du business plan ?

La partie équipe est en fait assez fournie. Vous devez indiquer :

  • L’équipe fondatrice : Qui est à l’origine du projet ? L’expérience ou les expériences de chacun ? Le(s) rôle(s) ? La complémentarité ? Les parts dans la société. L’histoire de chacun si nécessaire (pourquoi deviennent-ils entrepreneurs). Pour ma part, j’aime bien aussi indiquer comment vont se nourrir les fondateurs les prochains mois/années (assedics ? Fonds propres ? Mari/femme qui aide ? Salaires au bout de x mois ? )
  • Les salariés (au moins les managers)
  • La politique RH : C’est souvent un chaînon manquant dans cette partie. Pourtant la politique RH est très importante ! Quelle est votre politique salariale (niveau de salaire fixe, variable) ? Quel type de management ? Quelle culture d’entreprise ? Pourquoi vos premiers salariés resteraient-ils ? Comment comptez-vous embaucher ? Comment comptez-vous convaincre les candidats de venir chez vous (et oui vous êtes en concurrence avec de grands groupes qui offrent une situation plus stable).  Gardez en tête que ce sont des questions clés. Un investisseur ne croira pas à votre business plan si vous indiquez vouloir payer un informaticien top niveau au SMIC sans contrepartie ! De même, il ne sera pas crédible d’avoir des commerciaux sans commissions variables adéquates.
  • Le board : utile, car permet de mettre en exergue les réseaux de l’entrepreneur, mais aussi sa capacité à s’entourer. Des personnes reconnues ajouteront au crédit de l’entreprise. Si l’on n’y retrouve que des personnes de votre famille, c’est plutôt mauvais signe ! Le board est un garant de la bonne gouvernance de l’entreprise.
  • Les partenaires ou conseillers éventuels : Il s’agit ici de montrer que vous avez été capables de convaincre des gens de vous aider, de vous accompagner. La première qualité d’un entrepreneur est sa capacité à bien s’entourer et à convaincre. Un investisseur fera d’autant plus confiance à un créateur d’entreprises que ce dernier fut capable de s’entourer de personnes compétentes. Vous avez intégré un incubateur ? Dites-le ! un coach vous fait bénéficier de conseils de hauts niveaux ? C’est un plus.

 

Votre équipe est incomplète ? Dites-le !

J’entends parfois des entrepreneurs me dire « nous ne sommes pas bons en finance donc je m’en occuperai ». Quelle erreur ! Si votre équipe n’est pas complète, si votre équipe manque d’une compétence… Indiquez-le ! C’est faire preuve de lucidité que de le dire. C’est aussi s’ouvrir la possibilité de se faire accompagner sur ce point par votre investisseur. Il vaut mieux indiquer, « nous cherchons 500Ke et un directeur financier » plutôt que de laisser croire que votre équipe est complète et se faire questionner (et débusquer) lors du pitch. Un investisseur ne cherche pas un projet parfait, mais un projet cohérent avec une équipe solide, lucide et enthousiaste. Soyez donc lucide sur vos ressources humaines et si vous identifiez un manque, proposez de recruter !

 

Conclusion :

L’équipe est fondamentale dans tout projet entrepreneurial. C’est donc aussi une partie fondamentale dans votre business plan. Mais c’est aussi le cas dans votre executive summary. Lors de la rédaction de votre executive summary, vous devez immédiatement vendre votre équipe et montrer que cette dernière possède l’expertise, l’expérience, les réseaux et les compétences. Cela rassurera votre investisseur, votre banquier et l’engagera à lire la suite. Le business plan n’est pas un document chiffré froid, mais doit mettre en exergue les hommes du projet. Facebook a pu exister sans business plan, mais Facebook existerait-il sans Mark Zuckerberg ?

Crédit photo : © Dudarev Mikhail – Fotolia.com


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Gaëtan Baudry

« Après avoir coaché des entrepreneurs sociaux pendant 3 ans aux fondations Edmond de Rothschild et travaillé un an en finance, Gaëtan Baudry a fondé Legal’Easy, une start up dont l’objectif est de simplifier les démarches administratives et légales des entrepreneurs. Il a notamment lancé récemment my-business-plan.

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Commentaire (3)

  • Aqualogia@Franchise pressing

    Avr 29, 2013

    C’est une analyse originale que vous faites mais elle me semble pertinente. Car c’est l’association de profils et compétences complémentaires qui détermineront en grande partie le succès futur d’une entreprise.

    Personellement j’insisterais sur les précédents projets portés par les membres de l’équipe car au delà d’une simple énumération du parcours et des compétences des différents membres, c’est à la question « Que sont-il capable de faire ? » que doit pouvoir répondre l’investisseurs à la lecture du Business Plan.

  • Gaetan Baudry

    Avr 25, 2013

    Bonjour Simon,
    Merci pour ce commentaire. En effet, les autres parties sont importantes sinon il n’y aurait pas besoin de les rédiger. Mais en grossissant le trait sur la partie RH, je voulais insister sur le fait que les investisseurs préfèrent investir sur une équipe solide avec un projet moyen plutôt que l’inverse. Dès lors, c’est une partie qui doit vraiment être travaillée.

  • Simon Taboury

    Avr 24, 2013

    Merci pour cet article, je partage ton opinion, effectivement, l’équipe n’a pas une place suffisante dans la majorité des business plans, cependant je n’irai pas jusqu’à affirmer « La description de l’équipe est la partie la plus importante de votre business plan ». Si l’équipe est effectivement la force de votre projet alors sa description devient automatique la partie la plus importante, sinon elle ne reste qu’une partie parmi tant d’autres du Business Plan, aussi importantes les unes que les autres.

Exprimez-vous