Agence en réseaux sociaux Le Puy de la Com à Clermont-FerrandDécouvrez mon agence de mise en relation & de communication Le Puy de la Com
entreprise média sociaux

Les entreprises et les médias sociaux : une relation difficile

Être sur les médias sociaux pour les entreprises à l’heure actuelle est un indispensable, mais le fait d’y être n’est pas tout. Il faut savoir gérer et entretenir les différents comptes de ces différents médias afin de provoquer un intérêt et une interactivité avec les personnes qui vous suivent et de créer une communauté  autour de votre entreprise.

C’est un travail qui nécessite du temps et de l’investissement et qui ne doit pas être négligé.

Certaines entreprises ont une mauvaise gestion de leurs différents comptes de médias sociaux, cela provenant généralement d’un manque de connaissance de ces différents médias, de leur mauvaise utilisation et des faibles ressources utilisées pour la gestion de ces comptes.

Exemples fréquents d’une mauvaise gestion des médias sociaux :

Les publications à sens unique :

  • l’entreprise ne parle que de ses offres publicitaires et n’interpelle pas les gens qui suivent son activité pour créer de l’interactivité autour d’un sujet.

Les publications incomplètes :

  • l’entreprise publie sur Facebook un lien en rapport avec son activité, mais ne met aucun commentaire et ne l’explique pas.

Lenteur dans les réponses lors d’un commentaire ou d’une question :

  • l’entreprise met 2 ou 3 jours pour répondre ou donne une réponse évasive du style « appelez-nous au numéro 1 800…

Profils incomplets :

  • le fait qu’un de vos profils ne soit pas complet et que votre dernière publication date d’un mois par exemple fait en sorte que cela ne donne pas envie aux personnes de vous suivre et d’en apprendre plus sur votre entreprise.

Le manque de contenu sur l’entreprise et ses activités :

  • certaines entreprises ont encore du mal à parler de ce qu’elles font sur le net, soit de peur de se faire voler des idées, soit de peur de l’image qu’elles vont donner, car il y a toujours cette crainte d’un scandale sur le web suite à une mauvaise déclaration ou concernant une action de l’entreprise qui ne plairait pas.

C’est un tort, car les gens aiment avoir des nouvelles de l’entreprise qu’ils suivent  et en savoir plus sur les projets sur lesquels vous travaillez.

Cela vous donne un aspect plus social et accessible.

Un internaute ira, plus facilement, recommander votre entreprise à un ami qui cherche le genre de service que vous offrez, car il sait que les choses bougent chez vous et qu’il peut voir ce que vous faites.
publication média sociaux

Les termes “like”, “follow” +1… sont trompeurs !

Les termes utilisés par les différents médias pour signifier qu’une personne s’abonne à votre fil d’actualité sont assez trompeurs.

Que ce soit un “like” sur facebook, un “follow” sur twitter, un +1 sur G+ ou autres, les gens ne le font pas forcément parce qu’ils aiment votre marque, mais aussi juste pour avoir des nouvelles de celle-ci. Ces boutons leur permettent de voir vos publications s’afficher sur leur fil d’actualité.

La fausse idée est de croire que les gens vont aller spontanément voir vos comptes afin de voir ce qui s’y passe. En fait, les gens viendront, la plupart du temps, lorsqu’ils verront une publication apparaître sur leur fil d’actualité et si cette dernière les intéresse.

Donc si vous ne produisez pas de contenu ou que vous êtes trop dans la vente et donc pas assez intéressant, vous risquez de n’avoir aucune interaction sur vos différents comptes et avoir un grand nombre d’abonnés ne changera rien à tout cela.

Community Manager

Quels sont les bons conseils :

S’occuper de la gestion des différents médias sociaux nécessite du temps et ce n’est pas quelque chose que l’on peut faire comme une petite tâche supplémentaire, sur le côté.

Le problème qui revient essentiellement est, qu’il n’est pas encore dans la mentalité des entreprises de dégager du temps et de l’argent pour ce genre de tâche et c’est là que se pose le problème.

Souvent, ce travail est ajouté comme tâche supplémentaire au personnel de la communication ou du marketing.

Si ces derniers peuvent faire du très bon travail dans leurs domaines, ils  ne seront peut-être pas pour autant les personnes idéales pour s’occuper de vos comptes de médias sociaux.

Il faut, avant tout, une personne motivée, sociable, qui aime ce milieu et qui va se tenir  au courant des nouveautés dans ce domaine qui évolue très vite, tant au niveau de l’apparition de nouveaux médias que de nouveaux outils.

Si ce n’est pas sa tâche principale, dégagez-lui du temps pour lui permettre de  faire ce travail correctement. C’est bien d’avoir quelqu’un pour s’occuper des médias sociaux, mais si c’est pour le faire vite entre 2 tâches cela ne servira à rien du tout. Cela se remarque négativement sur les différents comptes.

 

  • Soyez réactif sur les différents médias et ne laisser pas trainer une question durant plusieurs jours pour ensuite donner une réponse évasive.
  • Soyez social dans votre entreprise, faites parler de vous, de vos projets, de vos équipiers, des nouvelles recrues. Les gens aiment savoir ce qui se passe dans les entreprises.

Utilisez l’humour avec un post décalé de temps en temps

Utilisez l’humour avec un post décalé de temps en temps, cela pourrait vous amener des gens qui à l’origine ne vous connaissaient pas, mais qui ont vu la publication à travers les différents partages de leurs contacts.

Faites travailler votre responsable des communications et du marketing avec celui qui s’occupera de vos médias sociaux afin de mieux faire passer les messages et de trouver des angles intéressants.

Gardez vos profils à jour, suivez différents comptes qui pourraient vous intéresser et participez à différentes discussions afin d’améliorer votre visibilité et de vous créer de nouveaux contacts et qui sait de nouvelles opportunités.

 

Parlez autour de vous des évènements

auxquels vous pourriez être associés.

 

N’effacez pas les messages négatifs, répondez-y avec courtoisie et invitez la personne à joindre un contact direct si cela doit se régler absolument au téléphone.

Tout le monde fait des erreurs et c’est rassurant pour une personne de savoir que s’il y a un problème, il va être écouté et pris en charge. Vous en sortirez plus crédible !

Qu’est-ce que cela apporte d’être sur les médias sociaux ?

Les questions en tant que chef d’entreprise pourraient être :

  • Pourquoi irais-je sur les médias sociaux ?
  • Est-ce que cela va me rapporter de la vente rapidement ?

La réponse à cette dernière est non.

Les médias sociaux vous apportent une visibilité et un contact privilégié avec votre clientèle.

Ils vous permettent de parler de vous, de ce que vous faites ou de ce que vous allez faire et d’avoir l’opportunité de discuter directement avec vos clients pour recevoir des avis positifs, négatifs et parfois de très bonnes suggestions.

Votre présence sur les médias sociaux va faire en sorte que les gens vont être intéressés par votre contenu. Votre entreprise aura un visage plus humain, plus accessible. Donc, lors d’une recherche de services par une personne, on pourrait lui suggérer votre entreprise plus facilement, car un de vos fans parlera de votre activité, des commentaires que vous recevez et de ce que vous faites.

Le réflexe de la plupart des gens aujourd’hui, est d’aller voir si l’entreprise existe sur les médias sociaux et ce qu’elle y écrit. Il est plus rassurant pour une personne intéressée d’y voir un contenu régulier et intéressant, plutôt qu’une page abandonnée ou inexistante.

Si vous êtes une entreprise, que vous êtes sur les médias sociaux et que vous n’obtenez pas les résultats escomptés, il faut, avant de remettre ces médias en cause, se poser la question de savoir si tout est mis en œuvre correctement pour la gestion de ces comptes.

La présence sur les médias sociaux est un investissement à moyen et long terme, car il faut du temps pour se construire une communauté et cela ne se fait pas avec quelques liens sans commentaires postés à la va-vite dans les différents médias.

Crédit photo : Fotolia

[cocorico_separateur style= »continu »]

Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Agence en réseaux sociaux Le Puy de la Com à Clermont-FerrandDécouvrez mon agence de mise en relation & de communication Le Puy de la Com

25 réflexions sur “Les entreprises et les médias sociaux : une relation difficile”

  1. Il est vrai que lorsqu’on nous a dis que les réeaux sociaux seraient générateurs de prospects pour les entreprises, beaucoup se sont lancés dans cette aventure. Vu qu’au Etats-Unis on disait que cela générerait des ventes, des prospects…

    Aujourd’hui, nous sommes face à un constat : beaucoup d’entreprise ont investit et on vu que les résultats sont en dessous des résultats attendus.

    Ceci étant beaucoup de start up se sont sortis du lot grâce à leurs prises d’initiatives, leurs originalités…
    Le réseau social que je peux conseiller pour les entreprise est Viadéo et pour ceux qui cherchent des prospects à l’international LinkedIn.

    1. Cédric Debacq

      Bonjour Mickael, merci d’avoir partagé ton avis à ce sujet.
      Tu as effectivement raison de souligné que les stratup ont pris des initiatives afin de bien utiliser les réseaux sociaux.
      Merci pour tes conseils et les réseaux sociaux que tu apprécies.
      Bon weekend
      Cédric

  2. Merci pour cet excellent article, qui se laisse lire très facilement.
    J’ai retrouvé, au cours de la lecture de celui-ci, des faits que j’avais moi-même rencontrés. Cela m’a confortée dans mon idée.
    Certaines entreprises n’ont pas encore intégré le véritable but des médias sociaux et ne pensent qu’au ROI.
    Il faut laisser faire le temps, pour que les Community Managers puissent faire correctement leur travail.
    Comme toutes les nouveautés, il faut que les mentalités évoluent… Mais je suis confiante à ce propos.
    Belle journée à tous,
    @bientôt :)

    1. christophe catherine

      Merci pour ton commentaire Chris :)

      Comme tu le dis si bien, il faut du temps pour que les mentalités évoluent et je pense que petit à petit on y arrivera :)

      Christophe

  3. Super article & commentaires très représentatifs de la situation actuelle du web. Internet se professionnalise dans son ensemble et il va falloir un certain temps pour changer les mentalités face aux nouveaux usages qu’ont les internautes du web 2.0. Merci à vous !

    1. Merci Clément pour ton commentaire.

      Tu as malheureusement raison, comme d’habitude il faut du temps, mais en attendant nous on continue d’avancer avec ceux qui ont compris l’intérêt des médias sociaux.

      Bonne journée
      Cédric

    2. christophe catherine

      Merci pour ton commentaire Clément :)

      Comme tu le dis, cela va prendre un certain temps afin que le entreprises comprennent le potentiel et le bon fonctionnement de ces nouveaux médias !

      Pour avoir discuté récemment avec une entreprise, la question de celle-ci était de savoir si cet engouement allait continuer afin de ne pas y investir du temps et de l’argent pour rien.

      Ma réponse à été de dire que nous n’en sommes qu’au début de tout cela et que les médias sociaux que nous connaissons actuellement vont évoluer au fur et à mesure des années et je doute qu’un jour, les gens se désintéresse de ces médias.

      D’ailleurs on annonce tous les ans la mort de Facebook mais il est toujours bien là :)

      Christophe

  4. Ismaël@formation marketing

    Bravo Christophe, c’est un très bon article qui résume bien les choses.

    Pour rebondir sur votre discussion, je constate que nombre de chefs d’entreprise associent réseaux sociaux et gratuité. Il est vrai que s’inscrire sur les réseaux sociaux est gratuit (encore que ça tende à ne pas le rester). Mais animer une communauté est un vrai travail nécessitant un certain budget. Le métier de community manager est encore très peu connu. Il faudrait faire un sondage auprès des dirigeants en leur demandant s’ils connaissent le mot « community management » et s’il savent à quoi cela correspond. Je paris que moins de la moitié serait capable de donner une réponse juste.

    Il faut aussi se rendre compte que de nombreuses entreprises évoluant en B2B considèrent les réseaux sociaux comme des outils de B2C. Ce mariage forcé entre B2B et réseaux sociaux » est pourtant nécessaire et peut s’avérer judicieux. En atteste la page Facebook de Salesforce (logiciel de CRM) qui réunit plus de 100 000 fans.

    1. christophe catherine

      Merci Ismaël :)

      Je te rejoins sur le fait qu’animer une communauté nécessite un certain budget. Je pense que le plus dur actuellement pour les entreprises c’est de comprendre la justification de ce budget. Par exemple « pourquoi payer un employé à s’occuper des comptes de médias sociaux vu que cela ne me rapporte rien directement et que ça ne doit pas prendre beaucoup de temps » (idée préconçue mais souvent entendue).

      La plupart des dirigeants ne sont pas sur les médias sociaux, c’est encore un espace de communication en développement (On en n’est qu’au début pour ma part) et donc il est difficile pour certains de bien comprendre le rôle et l’importance de ces médias si eux même ne les utilises pas.

      Pour ma part en entreprise je trouverais ca idéal que le patron et les employés reçoivent une formation sur ces médias afin de bien en comprendre le fonctionnement et l’utilisation.

    2. Bonsoir Ismaël,

      Merci pour votre commentaire, je viens de corriger le lien et je l’ai mit en dofollow, je préfère activé les liens personnellement pour le moment.

      Au plaisir de vous revoir sur mon blog
      Cédric

  5. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire l’article et chacun des commentaires. Je tire les même conclusion que vous. Mais je voudrais nuancer l’impacte de facebook. Pour qu’il joue son rôle, il faut avoir énormément d’amis qui sont susceptible de tirer profil de ce qu’on a à proposer.

    Ces sites sont fait pour échanger sur un réseau mais à la condition d’avoir un réseau au préalable. Pour ma part au début je n’avais que des amis proches, ma famille, ce qui veut dire aucun client potentiel. Je me suis inscrite sur un site qui propose une entre aide entre chef d’entreprise et là, j’ai vu mon nombre d’amis grimper. J’ai donc potentiellement augmenté mon nombre de prospect sauf que encore une fois, ils démarrent dans leur activité, elle n’est pas encore rentable et donc mon produit bien qu’il séduit n’a aucune chance d’être vendu.

    Pour ma part, j’ai maintenant dans mon fil d’actualité énormément de ces « pub » de ces nouveaux amis, que je regarde à peine puisqu’il n’y a presque jamais de message autour des photos.

    Je conclurais que c’est efficace à condition qu’au préalable on dispose déjà d’un bon réseau personnel, et qu’il est envisageable de l’agrandir. Je vois aussi un autre avantage à ces aimes, c’est juste un encouragement, pour nous dire qu’on est dans la bonne voie et qu’on ne se trompe pas, mais l’inverse est vraie aussi, on est vite découragé si on n’a pas de j’aime sur notre produit.

    Pour ma part je consacre énormément de temps à alimenter ce réseau, sans retour ni mesurable ni réel pour l’instant.

    1. christophe catherine

      Merci pour ton commentaire et je suis content que tu as aimé l’article :)

      Je suis tout à fait d’accord avec toi au niveau de l’importance du réseau et il faut donc s’en faire un si on n’en a pas ou l’élargir si on possède déjà un petit réseau.

      Il est clair que les amis et la famille peuvent aider à partager l’information de ton entreprise mais tu n’obtiendras pas de futurs clients dans ce cas.

      Un réseau pour moi se développe de différentes manières que ce soit par des rencontres lors de conférences, des interventions sur d’autres pages, des meetings…..

      Le site dont tu me parle peut être une bonne idée mais finalement si je comprend bien vous vous retrouvez tous comme chef d’entreprises à vous partager vos pages ?

      Quand tu parles de pub ? Ils ne publient que cela ? pas d’informations sur leurs entreprises ?

      Au niveau des likes ou des commentaires, c’est vrai que ca peut être décourageant mais il faut prendre en compte que les gens peuvent voir ta publication sans forcément y faire une action. Sur une page pro que je gère, cela m’est déjà arrivé de n’avoir aucune réaction a un article que je trouvais très interessant et le lendemain avoir 14 partages pour une information normale.
      Il ne faut surtout pas se décourager et continuer :)

      Si je comprend bien tu es donc chef d’entreprise. Est ce que tu utilises ton facebook perso pour les affaires en plus de ta page entreprise ou n’utilises tu que ta page entreprise ?

      1. Pour l’instant je suis en train de créer mon entreprise (je vais faire un article autour de ce concept prochainement). J’ai donc une page personnelle et une page professionnelle facebook, mais réellement je n’ai pas le sentiment de réellement bien animer mes pages.

        En lisant le texte je me dis que je me débrouille pas mal, mais le résultat n’est à mon sens pas là, en tout pas aujourd’hui, ma clientèle potentielle n’a pas approché mes pages.

      2. christophe catherine

        J’ai hâte de lire ton article :)

        Je viens d’aller faire un tour sur ta page et je trouve que tu animes cela très bien. Par contre ta clientèle cible est plus professionelle et les clients que tu cherches pour le moment ne sont peut être pas forcément sur Facebook.

        Il faudra donc voir à aller les chercher d’une autre manière et lorsqu’ils voudront vérifier ce que tu fais, tu vas appuyer ta notoriété avec ta page qui les confortera dans le sens que tu es bien active et qu’ils verront entre autre tes réalisations.

        Mais tu démarres ton entreprise et cela prend du temps pour se batir une communauté et faire parler de soi. Continue comme tu le fais maintenant à animer ta page et à prendre contact avec d’autres pages, d’autres entreprises et tu verras que cela deviendra payant un jour :)

    2. J’ajouterai par rapport aux échanges que tu viens d’avoir avec Christophe, qu’il n’y a pas que Facebook, sans pour au tant se disperser, mais je te conseil de faire le tour de Twitter, LinkedIn voir viadéo qui ont une autre approche que celle de Facebook et qui sait ta cible clientèle fréquente ces réseaux en plus de Facebook.

      Je me dit aussi, comme tu cherche une cible de client dans le luxe, tu devrais regarder au niveau des magasines ou des webzines spécialisé dans la mode qui fait également partie du luxe et voir pour établir des échanges avec ces autres supports.

      Je suis comme toi Marie, mon activité début mais crois moi rien est impossible, le web nous offres une très grande richesse à nous de savoir bien en tiré profit.

      A Bientôt
      Cédric

      1. « tu devrais regarder au niveau des magasines ou des webzines spécialisé dans la mode qui fait également partie du luxe et voir pour établir des échanges avec ces autres supports. » Très bonne idée Cédric mais comment s’y prendre ?

        Marie

  6. Un problème que l’on constate est l’incompréhension qu’ont les dirigeants des différents rôles liés à la gestion des médias sociaux pour une très grande entreprise. Une seule personne, aussi ferrée soit elle en médias sociaux ne peut effectuer tous les rôles de la publication des annonces, des offres publicitaires en passant par l’animation des communautés (qui en soit doit être un poste à temps plein) et incluant les rapports d’activités, la gestion ds agences qui appuient le secteur médias sociaux et la planification du travail (qui doit être communiquée de façon formelle dans les grandes entreprises). On se retrouve donc souvent avec soit un animateur de communauté qui ne pourra pas faire de planification ou un stratège qui n’aura pas le temps d’animer.

    Pour bien travailler, il faut un CM de jour, un temps partiel qui fait la vieille le soir et les week-ends, un chef d’équipe qui planifie, coordonne avec les différents départements et pense aux tactiques qui matérialiseront la stratégie sur les réseaux chaque semaine. Cela fait donc trois personne, plus les collaborateurs des autres secteurs.

    Si on assoit une personne seule sur le poste médias sociaux, surtout dans une entreprise de plus de 1000 employés, la seule gestion des demandes internes bouffera tout son temps ;-)

    1. christophe catherine

      Oui en effet tu as raison, Il est vrai que mon texte s’adressait plus aux petites et moyennes entreprises.

      Le travail devient différent pour une très grande entreprise et si on veut le faire bien il faut comme tu le dis, à ce moment là prendre les moyens necessaires et tu ne peux pas travailler seul dans ton coin et en effet l’équipe dont tu parles ferait un excellent travail.

      J’ai pu remarquer souvent que l’incompréhension était liée au fait que tout cela ne ramène rien de concret et donc la question éternelle est « pourquoi payer quelqu’un pour ca alors qu’un autre peut faire le travail »
      C’est encore plus dur à ce moment là dans une grande entreprises de faire valoir les différents rôles que peut revêtir la gestion des médias sociaux et l’importance de les distribuer correctement.
      Cela prend pour moi une direction très ouverte à changer son mode de fonctionnement habituel et à faire confiance en son équipe au niveau de ces nouveaux médias.

      Ce que je pourrais dire et que je n’ai pas écris dans mon texte, c’est que le problème de l’incompréhension au niveau des dirigeants pourrait être au niveau de la génération dans certains cas.

      Souvent les gens de la direction sont des gens qui ont été vendeur par exemple, qui connaissent leurs métiers mais un métier qui était plus relié à une communication directe face au client, au téléphone et avec une campagne publicitaire et donc qui ont connu un autre marché et d’autres méthodes de vente et qui tout d’un coup font face à d’autres règles du jeu.

      Si on peut faire des statistiques du genre « je vois 20 clients ca me rapporte 4 ventes », le fait d’avoir 5000 like ou autres ne donnent rien de concret et ce n’est pas évident alors au plus haut niveau de bien comprendre l’importance de bâtir une stratégie, et cela prend une autre vision et un autre type d’analyse pour mieux comprendre tout cela.

      Je sais Nadia que c’est en plein dans ton métier et que tu bosses pour une grosse entreprise. Est ce que tu as une équipe comme tu disais plus haut ?

    2. Bonjour Nadia, tout d’abord merci pour ton commentaire et ta participation au sujet de l’article de Christophe.

      Tous les deux vous nous faite comprendre qu’il y a de l’incompréhension de la part des dirigeants que se soit dans les grandes entreprises ou les entreprises de tailles moyennes.

      Ne croyez-vous pas que cette incompréhension est due au faite qu’il ne s’intéresse pas à ces nouveaux supports de communication, qui à long terme ou à court terme cela sera moins couteux qu’une campagne de publicité traditionnelle ?

      Je suis accord avec vous il est vrai que la gestion des médias sociaux, de la veille et de l’animation ne peut pas pris en charge par une seule personne. Pour moi, toutes entreprises doivent comprendre que c’est aussi avant tout un travail d’équipe qu’on soit ou non impliquée en direct dans la mise en œuvre de ces réseaux sociaux.

      Nadia si tu souhaites partager avec nous ta vision du CM au sein d’une grande entreprise, tu peux souscrire aux articles invités.

      À bientôt
      Cédric

      1. christophe catherine

        Personnellement je trouve que même à long terme, ces médias ne peuvent pas servir de publicité unique et une entreprise ne pourrait pas se dire « on laisse tomber la pub et on fait tout sur facebook et twitter », ce serait pour ma part suicidaire.

        Je connais des entreprises qui ont cru que le fait d’être sur Facebook et les autres médias sociaux suffiraient à enlever le budget de publicité et que ca ferait des ventes en plus. Il a fallu bien expliquer que ce n’était pas le cas et que le réveil serait dur s’ils partaient dans ce sens.

        Les entreprises doivent vendre et ne faire que de la pub sur les médias sociaux feraient en sorte que les gens se lasseraient très vite et délaisseraient les comptes de ces entreprises.
        De plus tu ne trouves pas toute ta clientèle cible sur le net donc tu dois te diversifier absolument et faire un travail de notoriété avec les médias sociaux.

        BIen entendu qu’il faut aussi de la publication commerciale mais elle ne doit pas être excessive.

        Au niveau du nombre de personnes pour la gestion des médias sociaux, je reste persuadé que pour une petite et moyenne entreprise cela peut très bien se faire seul.

        Dans un monde idéal, une équipe est bien mais pour une petite et moyenne entreprise, on a plus de libertés, plus de possibilités et ce même avec un agenda de publications bien préparé. Le fait d’être en équipe serait plus compliqué à gérer en fonction des tâches et de la coordination.

        Pour avoir établi et géré toute la partie médias sociaux d’une école informatique à Montréal, je peux t’assurer que cela n’aurait pas été possible avec une équipe. On aurait été trop pour la tâche à effectuer et la coordination aurait pris plus de temps et cela aurait cassé toute la spontanéité.

        Dans une grande entreprise on a moins cette liberté, tout doit être prévu, organisé (Nadia pourra nous en dire plus sur la manière dont ca fonctionne) et donc il faut que le travail soit bien coordonné et là une équipe prend tout son sens et devient indispensable.

      2. Est ce qu’on peut imaginer qu’a l’avenir des sociétés de community manager se créer afin d’exercer cette activité sous la forme du prestation ?

        Qui serait un budget moins lourd que d’embaucher une équipe pour réaliser ce travail ?
        Ou malgré tout une entreprise doit absolument avoir cette équipe au sein de son personnel ?

      3. christophe catherine

        c’est déjà quelque chose qui se fait ici à Montréal et la question que tu poses est un débat déjà bien présent.

        Personnellement je trouve qu’une entreprise doit avoir ses gestionnaires de communauté à l’interne. Ce genre de travail nécessite qu’on soit au coeur de l’entreprise pour qu’il soit efficace.

        Une entreprise pourrait par contre embaucher une personne à l’externe pour former son personnel.

        Mais c’est tout un débat qui évolue en fonction de la vision du travail de chacun et dans lequel il n’existe pas de bonne ou de mauvaise réponses.

  7. Joli petit article ! Les entreprises sont en effet peu enclin a se lancer dans les réseaux. Je rajouterai quand même que les réseaux sociaux peuvent leur apporter des clients. Ce n’est pas le but premier mais un visiteur satisfait peut quand même devenir acteur et client par la suite.

    Et j’ajouterai aussi que maintenant les réseaux sociaux interviennent de plus en plus dans le référencement d’un site web. Ce n’est donc pas à négliger !

    1. christophe catherine

      Merci :)

      Oui tout à fait d’accord avec toi et clair qu’au niveau référencement ca devient aussi de plus en plus important.

      Je me suis souviens d’une discussion avec un directeur dont l’entreprise est très présente sur les médias sociaux et qui m’a dit que le plus dur était de justifier (à un niveau de direction plus haut) le temps accordé à cette gestion au niveau des dépenses car il n’y avait aucun moyen de mesurer concrètement un gain sur tout ca.

      C’est surtout cette mentalité là qui doit changer en entreprise pour ma part car on vise un investissement à moyen et à long terme qui sera très payant au final.

Les commentaires sont fermés.