Création d’entreprise : des conseils pour se lancer

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Création d’entreprise : En 2015, 525 100 entreprises ont été créées en France, soit 5 % de moins qu’en 2014. selon l’insee.

Vous envisagez de créer votre entreprise ?
Vous souhaitez réaliser votre rêve de devenir patron ?

Pas évident pour un profane de s’y retrouver parmi les procédures administratives liées à la création d’entreprise.

Franchir le pas

Franchir le pas est toujours une aventure. Certains tenteront de faire des économies au démarrage en remplissant un certain nombre de formalités. Mais attention, la création d’entreprise ne s’improvise pas, en effet celle-ci doit tenir compte de plusieurs critères.

Il faut vraiment faire appel à des professionnels qui possèdent l’expérience et les compétences nécessaires à la création d’entreprise.

Les professionnels de l’accompagnement à la création d’entreprise, possèdent l’expérience et les compétences nécessaires à la création d’entreprise qu’il vous manque. Ses compétences vont du droit commercial au droit des sociétés, ils ont l’habitude de participer au processus de création d’une entreprise.

L’avantage de faire appel à un professionnel de la création d’entreprise vous évitera tout risque de vice de forme voire de procès après la création de votre entreprise.

Créer son entreprise

En premier lieu, il faut savoir que la création d’une entreprise est le résultat de la conclusion d’un contrat, prévu à l’article 1832 du Code civil http://www.lexinter.net/JF/droit_des_societes.htm

Cet article a pour objectif de définir le rôle des associés par rapport à la loi.

La validité du contrat est d’abord soumise aux conditions générales de validité des contrats ensuite aux conditions spécifiques de validité des contrats des sociétés. Je vous rappelle que plusieurs autres conditions de validité sont prévues par la loi en fonction du type de société retenue. Sachez aussi que la capacité juridique d’une entreprise est fonction de l’immatriculation du contrat au registre du commerce et des sociétés.

Création d’entreprise : Les formalités administratives obligatoires

Il faudra en premier déclarer votre activité en demandant votre immatriculation au répertoire national des entreprises, au registre du commerce et des sociétés, au répertoire des métiers, si vous êtes un artisan.

Pour la création d’entreprise, un cabinet d’avocat en droit des affaires vous conseille d’entrer en relation directement avec les services fiscaux et les organismes sociaux, en effet vous serez en contact permanent avec ces administrations.

Pour toute création d’entreprise, il existe un interlocuteur unique : le Centre de formalités des entreprises, le CFE.

Une fois que votre société sera immatriculée, on vous remettra un numéro de Siren ou de Siret ainsi qu’un un code d’activité APE qui précise l’activité principale de l’entreprise, ces numéros et codes sont délivrés par l’Insee.

Vous obtiendrez aussi un numéro unique d’identification qui vous servira dans vos relations avec les organismes publics et les administrations.

Ces formalités réalisées, vous devrez rédiger les statuts de votre société, ceux-ci régissent le fonctionnement de votre société. La rédaction des statuts est un acte juridique de première importance lors de la création d’une entreprise.

Pourquoi faire appel à des professionnels pour la création de d’entreprise ?

En plus de la facilité avec laquelle travaillent ces professionnels de la création d’entreprise, il existe beaucoup d’autres avantages.

En effet, dans tous les domaines d’intervention, votre conseil saura vous accompagner tout au long de la vie juridique de votre structure, en commençant par la création, en continuant par la gestion et pour finir la cession, la cessation, voire la liquidation.

Le fait que nous n’ayons aucun lien ni intérêts avec quelques entreprises ainsi que les règles qui régissent notre profession sont des gages de notre indépendance et de l’objectivité de nos recommandations.

Nos domaines d’expertise

Comment composer son capital (composition, forme, montant de l’apport), Comment sont répartis les droits de vote, qu’est-ce qui limite les pouvoirs du gérant, quel régime fiscal choisir, opter pour un capital fixe ou un capital variable, la libération des apports sera totale ou partielle …Comment choisir son expert-comptable.

Voici des notions qui entourent la création d’une entreprise et que seul des professionnels maîtrisent parfaitement et seront en mesure de vous les expliquer.

Conclusion

N’hésitez pas à faire appel à des cabinets dont les domaines de compétences sont le droit commercial et le droit des sociétés pour la création de votre entreprise.

Si en futur chef d’entreprise vous devez effectivement surveiller votre budget, ne lésinez pas sur les formalités liées à la création. En effet des statuts mal rédigés, une forme juridique inadéquate peuvent avoir de graves conséquences.

Pour aller plus loin :

Pour vous aider à aller plus loin dans la création d’entreprise, voici une vidéo interview des co-auteurs du livre « 100 conseils pratiques pour couler votre boite » aux éditions Eyrolles.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq