Annonces Légales : Simplifiez vos démarches avec Le Legaliste.fr

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Comment simplifier vos démarches pour vos annonces légales ? C’est ce que vous allez en partie découvrir dans le cadre de cette nouvelle interview. J’ai échangé avec Camille lors du Salon des Entrepreneurs de Paris en février dernier.

Aujourd’hui, c’est avec plaisir de vous la présenter à travers cette interview et de vous faire découvrir le Legaliste spécialisé dans l’accompagnement des entreprises et notamment pour vos annonces légales.

Camille n’est pas encore entrepreneuse, mais elle a accepté de nous livrer son expérience et nous présenter la startup dans laquelle elle y travaille en tant que stagiaire.

Son job est animé la communication de la startup le Legaliste. Je vous laisse découvrir cette entrevenue et n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires à la fin de cet article.

Bonne lecture.


Camille Gros Le LegalisteCamille Gros
Le Legaliste
Facebook
Twitter


Pouvez-vous vous présenter auprès des lecteurs du blog ?

Avec plaisir ! Nous sommes lelegaliste.fr, une jeune startup âgée de 2 ans pleine d’enthousiasme et de dynamisme ! Actuellement 2 jeunes travaillent au quotidien pour la startup.

De mon côté, je suis Camille, stagiaire depuis deux mois maintenant. Je les aide du mieux que je peux en rédigeant du contenu pour notre site et blogs dédiés à l’entrepreneuriat.

Par ailleurs, les deux fondateurs ne sont jamais très loin pour nous prodiguer conseils et orientations.

Le mode de fonctionnement de l’entreprise est assez simple, chacun a des tâches dominantes, mais la polyvalence est de mise ! L’esprit startup est quelque chose qui nous tient à coeur et que nous essayons de vivre au quotidien.

Comment avez-vous créé votre entreprise ?

Les deux fondateurs sont des entrepreneurs de longue date. Leurs expériences entrepreneuriales complétées par du professorat dans le domaine du Web ou de l’entrepreneuriat à Sciences Po leur a permis d’identifier un vrai besoin des entrepreneurs au niveau notamment des annonces légales. C’est une vraie perte de temps pour eux, c’est compliqué et en plus ça coûte très cher.

Présentez-nous le concept de votre entreprise ?

Partants de leur constat et notamment conscients que la création d’entreprise est un processus long et coûteux, Jean-François Lemercier et Alexandre Almajeanu, les deux fondateurs de lelegaliste.fr (que nous évoquions dans la question précédente) ont donc lancé un site permettant aux entrepreneurs de passer les annonces légales de leur entreprise en ligne.

Grâce à des formulaires optimisés, ils gagnent en efficacité, en temps et en argent !

Une fois que le formulaire correspondant à l’annonce légale souhaitée est choisi et rempli, ils la reçoivent directement sur leur boîte mail sous format PDF.

Ils peuvent ainsi se rendre au CFE (greffes, CCI, …) pour faire leurs formalités administratives beaucoup plus rapidement qu’auparavant. Avant les entrepreneurs devaient trouver eux-mêmes un journal habilité à la publication légale et ensuite attendre que l’édition du journal contenant leur annonce paraisse.

Comment avez-vous recruté vos associés et/ou collaborateurs ?

Les associés se sont rencontrés au cours de leurs expériences d’entrepreneurs. Les collaborateurs sont arrivés de leur côté par un recrutement classique ou grâce à un stage.

L’idée étant que chacun apprécie l’esprit startup mais aussi la diversité des missions qui sont proposées dans ce type d’entreprise.

 

Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui souhaitent se lancer dans une aventure entrepreneuriale ?

D’oser. On a souvent tendance à laisser nos rêves et envies pour plus tard. Par confort, par manque de temps ou d’ambition. Toutes les occasions sont bonnes pour repousser ces idées qui nous titillent. On voit pourtant, et les générations Y et Z qui viennent d’entrer sur le marché du travail ou s’apprêtent à le faire le savent plus que les autres, que la situation économique amène le salariat à être de plus en plus cher pour les entreprises.

Monter son business, en plus de satisfaire des désirs personnels semble aussi être un bon pied de nez au défaitisme ambiant. Car l’entrepreneuriat, même si c’est fastidieux, apporte beaucoup de sources de satisfaction. C’est en tous cas ce que je vois en évoluant au milieu d’entrepreneurs !

 

Quel évènement vous a le plus marqué dans votre vie d’entrepreneur en 2015 ?

Je vous retranscris la réponse à la question que j’ai posée à l’un des fondateurs du Legaliste. Pour lui, ce qui a été le plus marquant dans sa vie d’entrepreneur c’est d’avoir un peu de recul sur Le Legaliste et de constater que c’est une affaire qui roule. L’équipe a ainsi pu être étoffée.

 

Comment avez-vous créé l’image de Marque de votre entreprise ? Et comment l’entretenez-vous au quotidien ?

Nous avons axé toute notre communication sur ce que nous apportons à nos clients. Un gain de temps et un gain d’argent. Au quotidien, nous l’entretenons en essayant de satisfaire au maximum nos clients sur ces deux points là en particulier.

Nous misons également beaucoup sur notre jeunesse et notre dynamisme pour dépoussiérer le secteur des annonces légales.

 

Quels réseaux sociaux utilisez-vous ? Pourquoi ?

Notre communication passe essentiellement par nos blogs d’entreprise et surtout par le Blog Leg : un pied dans mon entreprise. Nous y écrivons des articles du mieux que nous pouvons afin de participer à ce vaste élan d’entrepreneuriat. En restant nous-mêmes, décalés, nous apportons une approche différente que celle de nos concurrents. Ces articles sont relayés sur nos réseaux sociaux.

Les bons commentaires que nous laissent nos clients sur TrustPilot nous permettent de sortir notre épingle du jeu. Enfin, le bouche à oreille joue son rôle de toujours et fonctionne à merveille. Nous misons donc beaucoup sur l’earned media comme vous pouvez le voir !

Globalement, nous faisons de l’Inbound marketing, en faisant venir le client à nous.

 

Quels réseaux sociaux utilisez-vous ? Pourquoi ?

Nous sommes présents sur Facebook et Twitter en priorité car ils sont très consultés et qu’ils sont adaptés au service que nous proposons. Nous publions sur nos profils nos actualités mais aussi et surtout les liens vers nos articles de blogs. Notre but est à la fois de nous faire connaître mais aussi et surtout de prendre le temps d’apporter une information de qualité concernant l’entrepreneuriat au sens large du terme, à tous nos followers ainsi qu’aux personnes qui ont « liké » notre page Facebook.

Le but est de continuer sur la même lignée que ce que nous faisons au niveau commercial purement et simplement : faciliter la vie des entrepreneurs !

Qu’est-ce qui vous passionne dans l’entrepreneuriat ?

Ce qui est passionnant dans l’entrepreneuriat c’est le côté « défis à relever ». Ils se succèdent, parfois même quand on ne les attend pas, et le but est de tout donner pour les relever, justement.

Ce n’est pas toujours évident mais c’est le jeu. Cela fait évoluer les personnes que nous sommes vers des qualités que nous n’avions pas forcément auparavant. Je peux donner comme exemple la patience …

Pouvez-vous citer des entrepreneurs qui vous ont inspirés dans votre parcours d’entrepreneur ?

Je ne suis pas encore moi-même entrepreneure à proprement dit mais j’ai autour de moi des gens qui le sont et qui me donnent envie de le devenir. Ils sont mes modèles car je les vois évoluer et leur entreprise avec.

Ils sont allés contre vents et marées, dans le sens de leurs désirs même si cela n’a pas été et n’est pas tous les jours facile à gérer et pour cela ils m’ont donné une grande leçon.

Comme vous le voyez, vous n’aurez pas de noms d’entrepreneurs connus, je préfère m’inspirer de ce que je vois, là où je suis !

 

Quel est votre point de vue sur l’entrepreneuriat en France  ?

Je pense que l’entrepreneuriat est une véritable aventure dans laquelle il ne faut pas avoir peur de « laisser des plumes » si je puis me permettre. Si les jeunes ressentent qu’ils ont envie de vivre quelque chose de ce côté là, qu’ils y aillent. Hauts les coeurs !

J’aime beaucoup cette citation de Georges Bernanos qui dit que « C’est la fièvre de la jeunesse qui maintient le reste du monde à la température normale. Quand la jeunesse se refroidit, le reste du monde claque des dents ».

En France, on a tendance à se compliquer pour pas grand chose. L’administration, les règles, … Tout est fait pour décourager ou faire perdre du temps. Enfin, une transition est en train de se faire et va se poursuivre avec les nouvelles générations d’entrepreneurs.

 

Pouvez-vous nous recommander 3 livres qui vous ont aidé à entreprendre ?

Vous me prenez de cours ! J’avoue que je n’ai pas le temps de dévorer des livres à tour de bras depuis quelques années, à mon grand regret. Je lis pas mal de livres sur le développement personnel et sur la réflexion sur soi. Cela permet d’avancer dans la connaissance de soi et de se lancer. En ce moment je lis un livre de Frédéric Lenoir « Petit Traité de vie intérieure », qui me plaît beaucoup pour l’instant.

A priori, pour être entrepreneur il faut bien se connaître !


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq