5 outils pour financer son entreprise

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

L’un des principaux obstacles à la création d’entreprise est le financement, dont la recherche s’avère souvent être un vrai parcours du combattant. Même si les banquiers ont la réputation d’être frileux, il est important de les solliciter pour financer son entreprise. Mais il faut savoir que d’autres acteurs proposent des outils de financement efficaces et ou innovants. On vous dit tout sur le crédit bancaire, mais aussi l’affacturage, le leasing ou encore le crowdfunding…

Le crédit professionnel

 

Certainement la plus connue des solutions de financement, le crédit professionnel est réalisé par les banques. Sa durée maximale est généralement de 7 ans même si des dérogations sont possibles pour un financement immobilier notamment. Il permet de financer du matériel, un fonds de commerce, des parts sociales, …

 

Conseil : Faites appel à un courtier spécialisé en financement des entreprises tel que Creditprofessionnel.com, vous aurez plus de chance d’obtenir votre crédit et il saura vous conseiller sur les taux et/ou les garanties acceptables.

 

 

L’affacturage

 

Souvent méconnu voire non apprécié par les entrepreneurs et leurs conseils (Avocat, Expert Comptable, etc.), cet outil de financement est pourtant très intéressant en cas de manque de trésorerie. En effet il consiste à céder ses créances à un factor qui les règle dans un délai court de 48 heures généralement. Ce dernier se chargera ensuite, à la date d’échéance de la facture, d’obtenir directement le paiement par le client. Si vos factures sont payables en 30 ou 60 jours, vous gagnerez donc 30 ou 60 jours de trésorerie.

 

Attention : Ce mode de financement ne s’applique qu’aux entreprises B to B, c’est à dire qui ont elles-mêmes des entreprises en tant que clients et non des particuliers.

 

Le leasing

 

Le leasing est un outil parfait pour financer des véhicules, du matériel d’exploitation, de BTP, … Dans les faits, l’entreprise n’est jamais propriétaire des actifs financés (sauf en cas d’option d’achat) mais en est locataire. Ainsi, à l’échéance du contrat, elle devra rendre le matériel et pourra ou non le remplacer par du matériel neuf.

 

Conseil : Pensez à résilier votre contrat avant l’échéance, sinon le leaser continuera à vous facturer le loyer alors que vous pourriez bénéficier de matériel neuf pour le même prix.

 

Le prêt participatif

 

Même si elle est généralement onéreuse pour l’entreprise, cette solution permet de renforcer ses capitaux propres, ce qui est particulièrement bénéfique en cas d’emprunt ultérieur. Le prêt participatif ressemble au crédit classique, sauf qu’il n’est pas réalisé par une banque et qu’il ne demande aucune garantie professionnelle ou même personnelle.

 

Conseil : Cette solution est particulièrement intéressante si vous avez acheté des biens sur fonds propres quelques mois auparavant et que vous cherchez à dégager de la trésorerie par exemple. En effet il est possible de faire refinancer les biens par ce moyen et donc de dégager la trésorerie équivalente immédiatement.

 

Le crowdlending

 

Le crowdlending est un terme encore peu utilisé en France. Faisant partie du crowdfunding ou financement participatif, il consiste pour une entreprise à emprunter auprès de particuliers par l’intermédiaire d’une plateforme telle que Zylend.

 

Cette dernière permet à des particuliers de prêter une partie de leur épargne à des taux avantageux (entre 4 % et 10 %) par rapport à des livrets classiques (1 %).

 

Conseil : Un emprunt doit être remboursé donc évaluez bien votre capacité de remboursement mensuelle afin de ne pas mettre en péril votre petite entreprise.


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Mathieu GEORGE

Après une formation et une expérience dans l'expertise comptable et la grande distribution, Mathieu a choisi le web pour entreprendre lui-même mais aussi pour aider les autres à créer leur entreprise. A ce titre il à créé statutentreprise.com et creditprofessionnel.commais a aussi repris des sites inactifs et les développe comme Portail des PME

des conseils par mail sur l'identité de marque