12 règles pour développer votre entreprise

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Dans cet article, vous allez découvrir les 12 règles pour développer votre entreprise. Elles sont basées sur mon expérience et le développement de ma propre société.

J’ai mis trois années à analyser, à tester, à entreprendre ces 12 étapes qui sont devenues, au fil du temps, essentielles pour le développement de mon entreprise.

Avec ces 12  règles importantes, apprenez à développer votre activité pour obtenir de bons résultats, et ainsi réussir votre aventure entrepreneuriale.

1ère règle : Je trouve mes clients sur les réseaux sociaux

 

Voici comment :

 

tweet-graphiste

 

J’étais en train de faire ma veille sur Twitter en utilisant l’outil TweetDeck. J’ai vu le tweet ci-dessus qui annonce la recherche d’un graphiste en urgence. J’ai répondu à ce tweet, et bingo, après quelques heures d’échanges téléphoniques, j’ai obtenu leur confiance pour que je réalise le travail qui m’a été confié.

Depuis, je suis convaincu qu’il est possible de trouver des clients via les réseaux sociaux comme Twitter. Et vous ? Avez-vous déjà trouvé des clients par ce biais ?

Comment trouver des clients via les réseaux sociaux ?

  1. J’utilise l’outil TweetDeck pour une meilleure utilisation de Twitter.
  2. J’ai défini mes Hashtags afin de filtrer plus rapidement les tweets de Followers qui recherchent mes services.
  3. Je prends 1 à 2 heures par jour pour effectuer ma veille digitale.

Pour moi, il faut savoir consacrer du temps pour être présent sur les réseaux sociaux afin d’en faire un bon investissement.

 

2e règle : Je fais du networking pour booster mon activité

Le Networking (réseautage) est un levier très puissant et très stimulant pour votre business. Grâce à celui-ci vous allez pouvoir : (liste non exhaustive)

  • Trouver des opportunités,
  • Recruter des personnes avec de nouvelles compétences,
  • Obtenir une écoute et de l’entraide,
  • Apporter une nouvelle vision à vos connaissances,
  • Anticiper l’évolution de votre marché,
  • Répondre davantage aux besoins de vos clients.

Durant l’année 2014, je m’étais fixé comme objectif d’actionner le levier Networking au sein de mon business. Voici comment j’ai réussi mon objectif et comment j’ai utilisé ce levier :

 J’ai été contacté par des organisateurs d’événements, ou j’ai pris l’initiative de les contacter pour assister à ces événements, et ainsi faire du Networking en tant que :

Cyril-de-Sousa-Cardoso-Startup-Weekend-Compiegne

cedric-debacq-webdeux-connect

place-au-web-brioude

Comment je mets en place cette action de Networking pour booster mon activité?

  • J’identifie les lieux de rencontre comme des salons, des conférences, des séminaires,
  • Je travaille ma stratégie de communication sur Internet afin d’être contacté par les organisateurs de ces événements,
  • Je démarche les organisateurs pour leur proposer mes services,
  • Je créé une visibilité permanente et efficace sur les réseaux sociaux, notamment avec la publication de mes articles.
  • J’échange et partage sur la blogosphère, ou d’autres lieux d’échanges comme des forums afin de me constituer une communauté.

3e règle : Je prends l’initiative d’entreprendre et de créer des opportunités.

Comme tout entrepreneur, je prends l’initiative de créer des opportunités.

Avez-vous remarqué que la plupart du temps, on m’a directement contacté afin de participer aux différents événements que je vous ai présentés dans la deuxième action ?

En effet pour chaque événement, ce sont les organisateurs qui ont pris l’initiative de me contacter, mais comment ont-ils fait pour me connaître ? Voici la réponse :

  • Pour l’événement « Place au Web » et le Salon du Design : grâce à mon référencement naturel et géolocalisé.
  • Pour la Conférence Solopreneur : en assistant aux Webinaires de Ling-en Hsia.
  • Pour le Salon des Micro-Entreprises : Jérôme Hoarau m’a proposé de devenir Blogueur  Officiel, suite à nos différents échanges et collaborations depuis 3 ans.
Conférence Solopreneur 2014

photo prise lors de la Conférence Solopreneur à Paris en 2014

 

Ensuite, j’ai provoqué les démarches et les opportunités. Par exemple, lors de la Conférence Solopreneur, j’ai rencontré Jean François RUIZ, co-organisateur du Webdeux Connect. Lors de notre discussion, je lui ai proposé de devenir Photographe Partenaire durant son événement. Et c’est ainsi que j’ai eu la possibilité d’être photographe pour le Webdeux Connect !

Pour finir avec les opportunités, voici comment je suis devenu mentor lors du Startup Weekend Compiègne en novembre dernier. Dans le cadre d’un article participatif pour le salon des micro-entreprises, j’étais à la recherche d’entrepreneurs, et j’ai proposé cette initiative à Cédric Carvalho via Linkedin. Après quelques échanges de mail, il a accepté de participer à la rédaction de cet article.

Ensuite, il m’a proposé de son côté de devenir Mentor lors du Start-up Weekend Compiègne. Si je n’avais pas pris la démarche de contacter Cédric, je serais passé à côté de cette opportunité.

Startup Weekend Compiègne

Les organisateurs du Startup Week-end Compiègne

 

Comment je crée des opportunités ?

  • Je suis présent sur Internet par le biais de mes publications d’articles tout en travaillant mon référencement,
  • Je suis présent et j’anime ma communauté sur les réseaux sociaux,
  • Je cherche et prends contact avec d’autres entrepreneurs,
  • Je prends l’initiative de proposer mes services,
  • Je donne confiance aux personnes avec qui je souhaite créer des opportunités.

 

4e règle : Je donne la parole à des experts pour plus de valeur ajoutée.

Je donne très souvent la parole à des experts, régulièrement sous la forme d’interviews écrites, ou bien par le biais d’articles invités ou participatifs.

Il existe différentes possibilités pour donner la parole à des professionnels comme :

  • Les interviews écrites/vidéos,
  • Les articles invités,
  • Les podcasts audio/vidéo,
  • Les articles participatifs.

Les Interviews sous la forme écrite/vidéo permettent de présenter à mon audience des entrepreneurs qui viennent partager leurs expériences et partager des conseils.

Les articles invités sont régulièrement utilisés dans la blogosphère. Le principe est simple : vous rédigez un article et vous le publiez sur un autre blog que le vôtre, ou bien vous invitez un blogueur à publier sur votre blog.

Les podcasts en format audio/vidéo : Personnellement je n’en fais pas, mais je vous recommande les podcasteurs suivants :

Les articles participatifs ne sont pas très connus sur la blogosphère. A ce jour, je ne l’ai vu qu’une seule fois. Mais comment fonctionnent-ils ?

Le but est relativement simple. Vous préparez une ou deux questions sur un sujet, et vous cherchez dans votre communauté des personnes intéressées pour y participer.

Voici quelques articles participatifs qui ont été publiés sur ce blog :

Avez-vous déjà vu ce type d’articles sur d’autres blogs ? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires.

 

5e règle : Je prends le risque d’entreprendre autrement

 

Effectivement, comme beaucoup d’entrepreneurs, je prends des risques afin de faire évoluer mon business, d’anticiper les besoins de mes clients et pour mettre en place de nouveaux défis.

En mai 2014, j’ai pris le risque de changer de statut juridique. De juin 2012 à mai 2014, j’ai entrepris sous le statut d’Auto-entrepreneur. Puis en juin 2014, je suis devenu entrepreneur-salarié.

 

Pourquoi ai-je pris le risque de changer de statut pour entreprendre autrement ?

J’entamais ma 3e année en tant qu’auto-entrepreneur, et je souhaitais trouver un autre statut qui correspondait à mes attentes.

Lors de l’opération « Place au Web », j’ai rencontré Anne Bernadi qui travaille depuis deux ans comme indépendante sous le statut d’entrepreneur salarié.

Pourquoi ai-je choisi ce statut ?

  • Pour l’accompagnement sur la gestion administrative, fiscale et comptable de mon entreprise,
  • Pour les formations qui sont proposées au sein de la coopérative d’activité emploi,
  • Pour retrouver des avantages sociaux comme la sécurité sociale générale, la retraite, le chômage, etc.
  • Pour le réseau. Au sein d’Appuy Créateur, nous sommes plus de 240 entrepreneurs, et ils organisent régulièrement des rencontres afin de faire du Networking (réseautage).

J’ai présenté ce statut dans un article qui a fait débat « RSI travailleur indépendant une autre solution » Je vous laisse le soin d’aller lire ce billet, si vous souhaitez en savoir plus sur le statut d’entrepreneur-salarié.

Pour vous parler de la prise de risque, je vous ai présenté mon choix de changer de statut, mais la prise de risque peut se jouer dans d’autres circonstances comme :

  • Recruter du personnel,
  • Avoir la tête dans le guidon,
  • Etre trop sûr de soi, ne pas prendre assez de recul sur des décisions importantes,
  • Ne pas écouter clairement les attentes de ses clients,
  • Proposer un produit ou un service innovant trop en avance sur son temps.

Il faut prendre des risques lorsqu’on entreprend. Cela fait partie de l’aventure et en cas d’échec, il faut tout de suite se remettre dans l’action en tenant compte de ses erreurs.

 

6e règle : Je lis, je me forme, j’écoute pour oser entreprendre

Ce qu’il me plait dans mon aventure entrepreneuriale, c’est cette richesse que j’apprends au quotidien. En trois ans, j’en ai appris bien plus que sur l’ensemble de ma scolarité.

Jusqu’à récemment, je n’étais pas un grand lecteur. Mais lorsque j’ai commencé à entreprendre, j’ai lu des articles de blogs, des livres, j’ai écouté des webconférences et j’ai participé à des MOOC.

C’est quoi des MOOC ?

Des MOOC sont des cours en ligne qui sont majoritairement gratuits et qui durent en moyenne entre cinq à huit semaines.

Ces cours vous proposent des exercices, des tutoriels, des quizz, et vous avez la possibilité d’échanger aussi bien avec les formateurs, qu’avec les autres élèves qui suivent le même cours que vous. Comme si vous étiez à l’école, sauf que cela se passe sur Internet.

Si vous êtes intéressés par ce type de formation voici des sites Internet qui proposent des MOOC :

 

Comment je cultive mon business ?

J’ai suivi la formation de prise de parole en public de Jérôme Hoarau. Cette formation m’a beaucoup aidé à prendre la parole, soit face à un public, soit en face à face avec les différentes personnes que j’ai rencontrées.

J’ai suivi la formation sur Twitter pour les pros de Rémy Bigot. Cette formation m’a aidé à mieux utiliser Twitter pour faire du business.

J’ai lu des livres sur la communication commerciale et le développement personnel. Vous trouverez la liste des livres que j’ai lu en suivant ce lien.

Pour finir, il y a un bon exercice pour se former en tant qu’entrepreneur : écouter ou participer à des webconférences. J’ai eu l’occasion d’en animer avec Jérôme Hoarau et cela ma beaucoup servi dans mon développement personnel.

 

7e règle : Je sors de ma zone de confort pour aller vers de nouvelles destinations

Il est important de sortir de sa zone de confort pour faire évoluer son business. Cela permet de découvrir de nouvelles destinations.

Je pense que c’est humain d’apprécier son petit confort et cela peut se traduire de différentes façons :

  • Logement et qualité de vie,
  • Audience sur son site Internet,
  • Rester sur ses acquis sans chercher à évoluer…

La liste est surement plus longue, mais je vais ici détailler ces trois points pour vous parler de cette 7e action, et de la façon dont je suis sorti de ma zone de confort.

Logement et qualité de vie :

Cette année 2014 aura été l’année de mon déménagement. Après un retour involontaire et temporaire dans le nid parental en pleine campagne, je me suis pris un appartement sur la commune de Moulins.

Ce déménagement m’a permis de multiplier par deux l’activité de mon entreprise. Comment ?

Étant plus proche de la gare, je suis désormais à deux heures de train de Paris et Lyon est à ¾ d’heure de Clermont-Ferrand.

Ce qui me permet de garder une qualité de vie en Région Auvergne et d’être proche de mes clients ou des lieux d’événements importants.

photo-region-auvergne

 

Audience sur son blog :

Lorsqu’on développe un site Internet, un blog, etc. On fait tous la même chose, on cherche à développer son audience. Une fois que celle-ci est activée, on peut soit la conserver ou bien continuer de la faire évoluer. Car une chose est certaine : une audience peut vite être éphémère.

En 2014, j’ai multiplié les rédactions d’articles en dehors de mon propre blog. J’ai rédigé des articles pour différents blogs comme :

Pourquoi ce choix de rédiger pour d’autres blogs ? Cela me permet d’élargir mon audience, mais aussi de trouver de nouveaux clients.

Rester sur ses acquis sans chercher à évoluer :

Sortir de sa zone de confort permet également de continuer à évoluer, à grandir, à toujours oser entreprendre, oser innover.

Les secteurs d’activités, les marchés, sont continuellement en train de bouger, d’évoluer. Tout comme l’audience, rien n’est acquis.

  • Xavier Niel a bousculé le marché de la téléphonie,
  • Steve Jobs a bousculé nos habitudes avec la sortie de l’iPhone et a créé le premier supermarché en ligne avec l’App store.

Comme toute évolution, tout changement, il faut savoir être attentif et surtout ne pas louper le train en marche. Ce qui veut dire :

Qu’il faut oser, qu’il faut écouter, qu’il faut tester et apprendre. Il est vital pour son activité, pour son business, d’être toujours dans l’ACTION, d’être dans l’ENGAGEMENT, d’être PRÉSENT.

Et à ce stade de notre société, de nos modes de vies, nous ne sommes qu’au début de cette nouvelle ère qui est en marche. A nous de ne pas louper le train !

 

8e règle : Je teste, j’analyse, j’apprends

 

J’ai eu l’idée de proposer des offres durant les fêtes de fin d’année sur mon blog. J’ai proposé des chèques cadeaux ayant une valeur numérique pour acheter des services digitaux afin de les offrir plus facilement pendant les fêtes.

 

Comment ai-je mis en place cette idée ?

Comme c’était la première fois, je voulais quelque chose de relativement simple. Simple pour les clients et pour les partenaires qui ont participé à cette opération.

Chaque offre disposait d’une page de vente avec le titre de l’offre, une description, une vidéo, le visuel du chèque cadeau et les bénéfices de l’offre pour séduire le client.

Les clients devaient pré-commander en indiquant les informations à faire figurer sur le chèque cadeau pour le personnaliser et payer via Paypal. Les chèques cadeaux étaient envoyés dans l’heure suivant la réception du paiement.

A savoir que le partenaire était informé en temps réel de l’évolution de la commande, et recevait les coordonnées du client dès l’envoi du chèque-cadeau.

 

cheque-cadeaux-noel

 

Voici le bilan de cette opération :

Ce premier test n’a pas été très glorieux, pourquoi ?

Le temps de mise en place :

Avec du recul il n’étais pas suffisant : je dois avouer que j’ai mis en place cette initiative en très peu de temps et sans vraiment prendre en compte toutes les contraintes. Manque de temps pour préparer une offre intéressante auprès de mes partenaires, résultat : il n’y a eu que deux offres proposées.

Après avoir communiqué par le biais d’articles, de campagne d’emailing, de partages sur les réseaux sociaux, je me dis que la cible a soit :

  • Mal été préparée,
  • N’a pas compris le message,
  • Ou le processus de chèque cadeau pour des offres digitales n’intéresse pas encore les consommateurs…

Réflexion :

C’est un échec ? Non ! Car cela va me permettre de continuer à apprendre, de continuer à tester et à me perfectionner sur ce type de processus de « mise en vente » afin de proposer des offres en plus de mes services.

Si vous souhaitez en discuter via les commentaires, c’est avec plaisir que je vous répondrai.

 

9e règle : je prends du recul pour mieux developper mon entreprise

Sortir de sa zone de confort, prendre des risques, vous vous dites que cela ne doit vraiment pas être évident d’oser entreprendre au quotidien, et vous avez raison !

Et c’est pour cela aussi qu’il est important de prendre du recul lorsqu’on entreprend. Il faut s’autoriser à prendre des weekends, à partir en vacances, à aller au cinéma, bref, il ne faut pas devenir esclave de son entreprise, de son business.

Il faut savoir respirer, savoir écouter et vous aérer l’esprit afin de trouver de l’inspiration. Il ne faut pas se focaliser sur une mauvaise situation ou un échec. Prenez du temps aussi pour vous.

Lâchez quelques heures par semaine votre activité n’aura aucune conséquence, à condition que le travail a été fait.

Il faut organiser son temps. Les journées ne feront jamais plus de 24 heures. Il faut savoir lâcher prise de temps en temps.

C’est un des objectifs que je désire mettre en place pour cette nouvelle année. Continuer mon activité, la faire grandir, mais m’autoriser du temps. Du temps pour moi, pour être PRÉSENT pour moi.

 

10e règle : J’ose me démarquer pour entreprendre de nouveaux challenges

  • Avez-vous été attentif ces dernières semaines en venant visiter mon site ?
  • Avez-vous remarqué une nouveauté dans ma communication ?
  • Avez-vous remarqué comment j’ose me démarquer pour entreprendre de nouveaux challenges ?

 

oser-se-demarquer

 

Depuis trois ans, j’ai communiqué auprès de vous en tant que créateur d’image digitale. Vous savez que je suis graphiste et également photographe. Vous avez longtemps vu ma photo avec mon appareil (celui qu’on m’a volé en 2011, ce qui explique que je ne propose pas de service en tant que photographe actuellement…).

Les personnes rencontrées lors de mon Networking me disaient souvent « vous êtes Photographe », ils n’avaient pas tort, sauf que je suis aussi Graphiste, mais dans ces lieux de rencontre, il est plus difficile de matérialiser mon activité (sauf si je me promène avec une étiquette Photoshop, Illustrator, in design… lol).

Après avoir assisté aux différentes conférences du Webdeux Connect et avoir discuté avec Rémy Bigot (montersonbusiness.com), Olivier Jadzinski (euklide) et Olivier Monteux (SocialMediaPro), j’ai choisi de me démarquer avec le nom de « Styliste d’entreprise ».

 

Pourquoi Styliste d’entreprise ?

L’expression de Styliste d’entreprise rassemble mes deux univers : la photographie et le graphisme. Un Styliste est en charge de créer, de réaliser, d’imaginer des collections. Dans la communication, en tant que Styliste d’Entreprise, je suis là pour créer, imaginer, réaliser l’image de Marque d’une entreprise.

En devenant « Styliste d’entreprise », j’apporte de la valeur ajoutée à mes clients. Je leur apporte un style unique pour leur offrir une image de Marque qui les démarquera de leurs concurrents et ainsi les rendra remarquables aux yeux de leurs clients.

 

11e règle : Je mets en place le confort de mon audience au cœur de mon business

Depuis que j’ai commencé mon activité, j’ai toujours défendu le confort de mes lecteurs lorsqu’ils viennent lire un nouvel article ou découvrir une nouvelle création.

Les nouveautés pour un meilleur confort :

J’utilise le flat design pour mettre en valeur mes réalisations et vous faciliter la lecture des articles. Petit à petit, les versions « mobile » et « ordinateur » du site seront identiques.

La traditionnelle colonne de droite, fréquente sur de nombreux blogs, n’est plus visible sur les articles. Désormais les articles occupent toute la surface de l’écran pour un meilleur confort et une meilleure lecture. Les éléments de la colonne de droite se trouvent à la fin de chaque article avant les commentaires. Enfin, les projets sont publiés sur une seule page.

Le but étant de vous montrer l’intégralité de mes créations, tout en vous proposant une meilleure mise en avant de l’accompagnement que j’apporte aux entreprises qui me font confiance.

 

12e règle : Je planifie de nouveaux défis pour continuer à oser entreprendre

Chaque année comprend son lot de défis pour stimuler mon aventure entrepreneuriale. Bien évidemment, les onze actions précédentes seront toujours actualité pour cette nouvelle année.

Voici mes quatre nouveaux défis:

1er défi : Publier autrement les articles 

Depuis le lancement de mon blog, je suis à un, voire deux articles par semaine. Désormais, j’aimerais publier moins d’articles, mais des articles plus poussés et plus complets sur les différents sujets.

En parallèle, je continuerai à publier des articles en dehors de mon blog, ainsi que des articles participatifs et des interviews.

2e défi : Améliorer la conversion. 

C’est-à-dire de transformer mes visiteurs en clients. Je viens de finir l’année 2014 avec plus de 50 000 visites dont 43 000 visiteurs uniques, et avec plus de 86 000 pages vues. Pour cette nouvelle année, je souhaite augmenter mon taux de conversion.

Durant cette nouvelle année, je vais me former sur les techniques de vente et mettre en place des offres, en plus de mes prestations en tant que Styliste d’entreprise.

3e défi : développer de nouvelles compétences 

J’ai investi dans une tablette graphique. J’aimerais proposer d’ici quelques mois, la possibilité d’avoir des logos réalisés avec des typographies manuscrites et uniques, comme je l’ai fait pour Jérôme Hoarau. Son nouveau logo a été réalisé à partir de sa propre écriture.

logo-jerome-hoarau

 

4e défi : vous donner rendez-vous en 2016

Mon aventure entrepreneuriale a débuté en juin 2012, et mon plus grand défi est de vous donner rendez-vous en 2016 en vous partageant tout ce qu’il se sera produit durant cette nouvelle année.

 

Bonus : J’ai de la gratitude et je l’exprime

Je ne pouvais pas finir cet article, sans parler de la gratitude, de la reconnaissance et de l’estime que j’ai pour vous !

Merci d’avoir pris le temps de lire ce premier article publié en 2015. Merci pour votre soutien, votre reconnaissance, votre confiance que vous m’accordez depuis 3 ans. Merci à tous ceux qui, chaque jour, m’aident à grandir, à évoluer, à oser entreprendre.

Merci à Jérôme Hoarau qui me fait confiance depuis mes débuts, et avec qui j’ai de beaux projets en prévision pour 2015.

Merci à Amélie Ayguesparsses et Antonin Brun, deux confrères qui m’aident régulièrement à me perfectionner dans ma créativité.

Merci à Valérie Thuillier, Olivier Jadzinski, deux lecteurs fidèles depuis mes débuts.

Merci à Ling-en Hsia, Olivier Monteux, Antoine Baschiera, Harold Paris, Rémy Bigot, Martin Kurt, et à toute l’équipe de creapreZent, pour votre confiance et pour m’avoir confié vos projets.

Merci à tous les entrepreneurs et entrepreneuses qui ont accepté de participer aux interviews et aux articles participatifs,

Merci à vous, chers lecteurs, chers clients, qui m’accompagnent chaque jour où j’ose entreprendre, où j’ose mettre en action ce que vous venez de lire dans cet article.

Merci à mes amis, ma famille, sans qui je ne serais pas là aujourd’hui !


newsletter-entrepreneuriat


Pour plus de créativité et de conseil, merci de partager cet article auprès de vos amis et de vos contacts sur les réseaux sociaux en cliquant, sur les boutons ci-dessous.

Cédric Debacq

Vous avez besoin d'aide pour la réussite de votre entreprise ? C'est pourquoi en tant que styliste d'entreprise spécialisé en création d'image de Marque (logo, site internet, création graphique) j'aide les entrepreneurs des petites entreprises à réussir quotidiennement sur Internet. Prenez rendez-vous pour en savoir plus ou suivez moi sur Linkedin

Conseil en design gratuit Cédric Debacq

Commentaire (20)

  • Patrick

    Fév 20, 2015

    Exactement. Les gens ne réalisent pas à quel point Twitter peut être un outil puissant. Parce qu’au contraire de Facebook ou de Linkedin, il permet d’engager directement le client, sans que vous soyiez « amis », ou « connectés ».

    Un autre outil très pratique pour repérer les personnes qui utilisent un mot clé sur la toile (comme le nom de ton entreprise, ou une activité): Mention.

    J’espère que ça t’aidera.

    • Cédric Debacq

      Fév 24, 2015

      Bonjour Patrick.
      Merci pour ton commentaire.
      Je connais Mention et c’est un très bon outil pour savoir qu’il mentionne le nom d’une marque ou d’une entreprise
      ou notre prénom et notre nom de famille.
      A très bientôt
      Cédric

  • I Marketing Pro

    Jan 30, 2015

    Un article vraiment très intéressant ! C’est une apport de motivation supplémentaire que d’en apprendre plus sur les expériences et réussites des autres.

    De plus, pour en revenir sur le sujet de l’article, personnellement, je pense que les deux qualités indispensables pour développer son entreprise sont les suivantes : « Ne pas avoir peur » et « Toujours continuer à apprendre et se former ».

    A très bientôt ! :)

    • Cédric Debacq

      Fév 02, 2015

      Bonjour et merci pour votre article.
      Effectivement ces deux qualités sont indispensable et je rajouterai bien connaître son secteur et savoir bien s’entourer.
      A très bientôt
      Cédric

  • Entreprendre Facile

    Jan 30, 2015

    Bonjour Cédric,

    Très intéressant!

    A part Twitter. Quels autres réseaux sociaux tu utilises pour trouver tes clients?

    Et concernant « 7e règle : Je sors de ma zone de confort vers de nouvelles destinations », cela te dirait de rédiger un article chez nous (Entreprendre Facile), et nous on fait de même chez toi?

    Alexandre

    • Cédric Debacq

      Fév 02, 2015

      Bonjour Alexandre et merci pour votre commentaire.
      J’utilise Facebook, Linkedin, G+ et Twitter comme je l’ai indiqué dans l’article.
      J’ai déjà eu des demandes via Facebook, mais pour le moment c’est plus via Twitter que j’obtiens des clients.
      Et également par le biais des recommandations.

      Ce serait avec plaisir de contribuer à votre blog on en reparle quand je rentre de Paris sauf si vous venez au salon des entrepreneurs ?
      Bonne journée
      Cédric

      • Socialteam@entreprendrefacile.com

        Fév 02, 2015

        Bonjour Cédric,

        Merci pour les réponses, ok j’attendrais votre retour. Pour le salon des entrepreneurs, nous ne serons pas présent à l’évènement. Nous sommes basés à Kuala Lumpur en Malaisie.

        Bonne journée

        Alexandre

      • Cédric Debacq

        Fév 02, 2015

        Effectivement cela n’est pas à côté :)
        On se tiens au courant.
        Bonne journée
        Cédric

  • Harold

    Jan 27, 2015

    Salut Cédric et… merci du merci ! :) Toujours un plaisir de pouvoir échanger avec toi. :) Au plaisir de se croiser un de ces 4 ! ^^

    • Cédric Debacq

      Jan 27, 2015

      Salut Harold :) Merci pour ton commentaire et effectivement c’est un plaisir partagé.
      Je suis à Paris la semaine du Salon des Entrepreneurs tu y seras ?

  • centre d'appels Ile Maurice

    Jan 26, 2015

    Tout à fait d’accord avec le fait que la recherche de clients sur les réseaux sociaux se trouve en première place en termes d’action à mettre en place pour pouvoir entreprendre. La communication est un point important et essentiel dans la création d’une entreprise, mais aussi les diverses actions au sein de celle-ci. Ainsi, quelle que soit l’activité dans laquelle on souhaite exercer, il est important d’avoir un compte sur les réseaux sociaux. De nos jours, c’est le meilleur moyen de se faire connaître.

    • Cédric Debacq

      Jan 27, 2015

      Bonjour merci pour votre commentaire qui résume parfaitement l’importance des réseaux sociaux.

  • Olivier

    Jan 15, 2015

    Merci de tes mercis !
    Tout cela n’est possible parce que TU l’as voulu ! et que TU mets en route tout ce qu’il faut pour y arriver !
    A bientôt donc !

    • Cédric Debacq

      Jan 15, 2015

      Exactement Olivier.
      Sans action pas de résultats !
      A très vite
      Cédric

  • Jérôme Hoarau

    Jan 14, 2015

    Je suis ravi d’avoir contribué à tout ça !
    Merci à toi aussi pour tout ce que tu contribues dans mon aventure entrepreneuriale.

    A bientôt !

    • Cédric Debacq

      Jan 14, 2015

      Tu peux Jérôme et je suis tout aussi ravi de contribuer à ton aventure.
      L’année 2015 sera l’année de l’action et de la lumière.
      A nous de relever ce défi :)

  • La Maison de l'Entrepreneur

    Jan 13, 2015

    Merci pour cet article très qualitatif. Les entrepreneurs ont besoin de retours d’expérience de ce type, pourtant peu osent partager leurs échecs et succès et en les analysant comme vous le faites ici, alors que cela peut aider les autres… et vous aider vous même à vous poser les bonnes questions et prendre le recul nécessaire par rapport à votre activité.

    On partage !

    La Maison de l’Entrepreneur

    • Cédric Debacq

      Jan 14, 2015

      Bonsoir

      Merci beaucoup pour avoir lu cet article et pour votre commentaire.
      C’est ma vision, c’est ce que j’aime dans mon aventure entrepreneuriale c’est de pouvoir partager et surtout être transparent.
      Et effectivement, cela me permet de prendre du recul sur mon activité.

      Merci beaucoup pour le partage.
      Cédric

  • Miryam

    Jan 12, 2015

    De bons conseils, merci. Les interviews sont vraiment quelque chose d’enrichissant que je conseille à tous, car c’est applicable dans n’importe quel domaine.

    • Cédric Debacq

      Jan 14, 2015

      Bonsoir Miryam

      merci pour ton commentaire et effectivement les interviews sont très enrichissantes et permettent aux lecteurs de découvrir des entrepreneurs ou entrepreneuses.
      Bonne soirée et à très bientôt
      Cédric

Exprimez-vous